Un rendement électrique faible

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

La valorisation électrique n'a qu'un rendement de 35%, or sous un climat tropical la valorisation thermique, plus rentable, ne présente qu'un faible intéret.

Citations [ modifier ]

« La vapeur produite au niveau de la chaudière peut ensuite faire l’objet d'une valorisation thermique, par
  • alimentation d'un réseau de chauffage urbain ou distribution à des entreprises et/ou établissements publics (rendement jusqu'à 90 %) ;
  • valorisation thermique et électrique (cogénération) (rendement jusqu'à 80 %);
  • valorisation électrique, par transformation en électricité à l'aide d'un turboalternateur (rendement jusqu'à 35 %). »
Auteur anonyme, « L’incinération », ADEME - Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie, Description des procédés, 14/04/2017.
« La cogénération est souvent le type de traitement le plus rentable car la production de chaleur permet de meilleurs rendements, et que la production d’électricité permet de gérer les fluctuations de la demande en chaleur. »

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent