Le cas des gagnants du jeu « Win for Life » montre que le nombre d'heures travaillées baisserait peu dans une société avec un revenu de base

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Les expérimentations et sondages autour du revenu de base tendent à montrer que le nombre d'heures travaillées baisserait peu
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Les expérimentations menées dans les années 1960 aux États-Unis et au Canada montrent que le nombre d'heures travaillées baisserait peu dans une société avec un revenu de base
Le cas des gagnants du jeu « Win for Life » montre que le nombre d'heures travaillées baisserait peu dans une société avec un revenu de base
Le sondage mené par les réalisateurs du documentaire « Le revenu de base, une impulsion culturelle » montre que le nombre d'heures travaillées baisserait peu dans une société avec un revenu de base
Les expérimentations faites autour du revenu de base sont toutes biaisées
.

Présentation de l'argument

Une étude centrée sur les gagnants du jeu « Win for Life », un jeu de loterie où les gagnants touchent un revenu versé chaque mois et garanti à vie, montre que sur les 66 gagnants étudiés qui avaient un emploi avant leur gain, seuls 5 ont arrêté de travailler, et sur ces 5 seul un a estimé le changement lié au revenu gagné. De plus, sur ces 66 personnes, seules 5 ont réduit leur temps de travail, et sur ces 5 seule une attribue ce changement au gain du jeu.

Citations

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

Biais du nombre de personnes étudiées et de leur sélection

Page détaillée
Le cas des gagnants du jeu « Win for Life » est biaisé au niveau du nombre de personnes étudiées et de leur sélection
[ Modifier ]

Le nombre de personnes étudiées (84) est trop faible pour en déduire un résultat rigoureux. De même, les individus jouant au loto ne sont pas représentatifs de la population entière.

Biais du montant du revenu

Page détaillée
Le cas des gagnants du jeu « Win for Life » est biaisé au niveau du montant du revenu
[ Modifier ]

Le montant du gain n'étant pas indexé sur l'inflation, le revenu gagné par le jeu offre de moins en moins de pouvoir d'achat au fil des années, dans une économie d'inflation constante. Les gagnants du jeu ne bénéficient alors pas par ce revenu d'une sécurité financière suffisante pour les inciter à réduire leur temps de travail ou à abandonner leur emploi.

Biais de l'environnement social des gagnants

Page détaillée
Le cas des gagnants du jeu « Win for Life » est biaisé au niveau de l'environnement social des gagnants
[ Modifier ]

Contrairement à une société où l'ensemble des individus auraient un revenu de base, la situation des gagnants du loto est différente : ils n'ont pas autour d'eux une majorité de personnes qui, du fait d'avoir un revenu garanti, auraient la possibilité d'avoir plus de temps libre. Or si ce temps libre ne peut pas être partagé avec son entourage, avoir plus de temps libre a moins de valeur, et les gagnants du jeu sont moins incités à réduire leur temps de travail que dans le cas d'une société où tous bénéficieraient d'un revenu de base.

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]