Lénine considérait la guerre civile comme une guerre sans limite de temps

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Elle est sans limite de temps : contrairement à la guerre nationale qui aboutit à un armistice ou à la paix, la guerre contre la bourgeoisie est infinie puisqu’il ne s’agit pas tant d’exterminer les bourgeois que de tuer l’esprit bourgeois, cet esprit d’appropriation qui persiste en chaque homme. Dans ces conditions, la guerre, qui est traditionnellement un temps exceptionnel, devient avec Lénine un temps ordinaire et permanent. Elle présente à ses yeux l’avantage de détruire simultanément la logique de l’État de droit démocratique et celle de l’État-nation, déchiré par un conflit intérieur. Cette guerre civile devient une guerre de classe qui, pour Lénine, doit être systématiquement préventive et qui repose sur la notion d’ennemi objectif ou subjectif, que celui-ci soit un adversaire politique – y compris appartenant au camp révolutionnaire : menchevique, socialiste révolutionnaire, anarchiste, syndicaliste –, ou qu’il soit un groupe social s’opposant réellement ou de manière fantasmée au nouveau pouvoir – aristocrates, bourgeois, officiers, clergé, etc. »
Stéphane Courtois, « Guerre et totalitarisme », Communisme et totalitarisme, Perrin, Paris, 2009.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]