En octobre 1917 Lénine compare la prise du pouvoir au célèbre appel de Danton de 1792 à galvaniser les énergies par de l'audace

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« « Voici comment raisonnnait sur ces leçons, sur cette question le représentant et le fondateur de la tactique révolutionnaire prolétarienne, Karl Marx : (...) Il faut attaquer l'adversaire à l'improviste, alorss que ses troupes sont encore dispersées, il faut s'efforcer de remporter chaque jour de nouveaux succès même modestes ; il faut maintenir l'ascendant moral que vous aura valu le premier succès des insurgés ; il faut attirer les éléments hésitants qui suivent toujours le plus fort et se rangent toujours du côté le plus sûr ; il faut contraindre l'ennemi à la retraite avnat qu'il ait pu rassembler ses troupes contre vous ; bref agissez suivant les paroles de Danton, le plus grand maître jusqu'à ce jour de la tactique révolutionnaire : de l'audace, encore de l'audace et toujours de l'audace (la révolution et la contre-révolution en Allemagne, édition allemande de 1907 p. 118). » »
Lénine, Oeuvres de Lénine, tome 26, p.128 et 129, Les Bolcheviks garderont-ils le pouvoir ? postface 1er (14) octobre 1917, Editons Sociales, Paris, 1958.
« « Marx résumait le bilan des leçons de toutes les révolutions en ce qui concerne l'insurrection armée, par les paroles du plus grand maître de la tactique révolutionnaire de l'histoire, Danton : De l'audace, encore de l'audace et toujours de l'audace. » Paris, 1958. »
Lénine, Oeuvres de Lénine, tome 26, p.183, Conseils d'un absent, 8(21) octobre 1917, Editions sociales,, Paris, 1958.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]