Une bonne couverture vaccinale protège aussi les personnes non-vaccinées

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument POUR dans le débat Faut-il se faire vacciner ?
.

Présentation de l'argument

Lorsqu'une proportion suffisante de la population est vaccinée contre un agent contagieux, celui-ci ne trouve plus assez d'hôtes pour se propager et l'épidémie s'éteint rapidemment d'elle-même. Les personnes non-immunisées sont donc protégées par le reste de la population : c'est le phénomène d'immunité collective.

La proportion minimale de la population à vacciner varie en fonction des maladies et dépend de plusieurs facteurs tels que la contagiosité de la maladie et l'efficacité du vaccin. Ainsi, les taux minimaux de couverture vaccinale recommandé par le CDC (Centers for Disease Control and Prevention) sont : Variole : 80-85%, Rubéole : 83-85%, Polio : 80-86%, Pertussis : 92-94%, Oreillons :75-86%, Rougeole : 83-94%, Diphtheria : 85%

(https://stacks.cdc.gov/view/cdc/27929/cdc_27929_DS1.pdf, p.17)

Citations

« Si en 1980, le nombre de cas notifiés était d’environ 100 000 en Europe, le dernier cas de diphtérie respiratoire déclaré en Suisse date de 1983 et de 2002 en France. Ce spectaculaire résultat est la traduction de l’augmentation du taux de couverture vaccinale de moins de 30 à 80-90 % et l’effet d’immunité de « groupe » »

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent