Le revenu de base est une mesure adaptée à la situation de fin du travail

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument POUR dans le débat Faut-il instaurer un revenu de base ?
.
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Le revenu de base est une mesure adaptée à l'économie du 21e siècle
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Le revenu de base est une mesure adaptée à la situation de chômage de masse
Le revenu de base permet une gestion plus flexible de la main-d'oeuvre
Le revenu de base est un mode de rétribution adapté au capitalisme cognitif
Le revenu de base est une mesure adaptée à la situation de fin du travail
Le revenu de base est une mesure adaptée à la robotisation du travail
Le revenu de base permet de rétribuer le travail domestique et le bénévolat
Aucune objection n'a été entrée.
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

Le taux d'emploi en France se maintient

Page détaillée
Le taux d'emploi en France se maintient
[ Modifier ]
« Malgré les craintes de la fin du travail, l’emploi se maintient. Ainsi en 2008 en France, avant les effets de la crise, le taux d’emploi des 15 ans et plus était au même niveau qu’en 1985 (52,4 %), l’augmentation du taux d’emploi des femmes et des 50-64 ans compensant la baisse du taux d’emploi des hommes et des 15-24 ans. Malgré la crise, le taux d’emploi des 25-49 ans est même plus élevé en 2014 (80,4 %) qu’en 1984 (79,1 %). »
Guillaume Allègre, Henri Sterdyniak, « Le revenu universel : une utopie utile ? », Revue de l'OFCE, Sciences Po, 2016/12/15.

Une prophétie ancienne jamais confirmée

Page détaillée
La fin du travail est une prophétie déjà annoncée qui ne s'est pas vérifiée
[ Modifier ]
« Cette thèse fataliste a déjà connu son heure de gloire dans les années 1980 du siècle dernier. À cette époque, des prophètes annoncèrent la « fin du travail ». L’un d’eux, André Gorz, en avait déduit logiquement l’impossibilité d’un projet émancipateur porté par un prolétariat (les salariés) en voie d’extinction. Il fit donc ses « Adieux au prolétariat »11 et devint l’un des théoriciens du revenu inconditionnel, seul moyen d’assurer selon lui une émancipation hors du travail, de la « non-classe des non-travailleurs ». La vérification empirique de la prophétie tardant à venir, la thèse de la « fin du travail » connut une période d’éclipse. »
Jean-Claude Laumonier, « Le revenu de base ou l’ombre de l’émancipation », 2016/10/01.

Un futur hypothétique et lointain

Aucun contenu n'a été entré. Cliquez ici pour créer la page de l'objection.

Les gains de productivité seront plus faibles au 21e siècle

Aucun contenu n'a été entré. Cliquez ici pour créer la page de l'objection.

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent