Le Parti communiste français a utilisé en août 1944 le slogan xénophobe "À chacun son boche"

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Les positions nationalistes du Parti communiste français ont préparé le terrain sur lequel prospère l'extrême-droite
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Le Parti communiste français a établi un lien entre le chômage et l'immigration
Le Parti communiste français s'est opposé à l'Union européenne avec des arguments réactionnaires
Le Parti communiste français a utilisé en août 1944 le slogan xénophobe "À chacun son boche"
Le Parti communiste français a abandonné très tôt les symboles de l'internationalisme prolétarien
Le Parti communiste français a très tôt fait le choix du patriotisme économique
Les positions nationalistes du Parti communiste français ont dédouané la bourgeoisie française
Aucune objection n'a été entrée.
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« Combien de militants communistes ou antifascistes venus de toute l'Europe, échappés des camps d'internement français, allèrent jusqu'à s'engager dans la « Résistance » pour y mener la politique chauvine que l'Humanité résumait en août 1944 par le slogan « À chacun son boche ! » ? »
Lutte ouvrière, « L’immigration dans l’Europe en crise », Cercle Léon Trotsky, 24/01/2014.

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]