La question du voile est utilisée à des fins de division et de diversion

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments [ modifier ]

La question du voile est une obsession française

Page détaillée
La question du voile islamique est une obsession française
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
« C’est peut-être une autre manière de dire que toute l’attention portée à l’inégalité qui caractériserait le sort des seules femmes musulmanes est un moyen d’évacuer les problèmes concernant les femmes françaises en général — différents bien sûr, mais qui n’ont pas été résolus par la loi (le vote, les modifications du Code civil, la parité) ni par d’autres moyens. Une chose est sûre, si l’inégalité de genre existe également dans le monde anglo-américain, elle n’a pas pris la forme de cette obsession des femmes musulmanes et de leurs voiles dont on peut dire qu’elle est une singularité française. »
Joan W. Scott, « Cette étrange obsession française pour le voile », Orient XXI, 27 avril 2016.

La campagne contre le voile est une campagne raciste et islamophobe

Page détaillée
La campagne contre le voile islamique est une campagne raciste et islamophobe
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Accuser de racisme les opposants au voile est un piège
Le terme « islamophobie » est ambigu
[ modifier ]

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

La campagne contre le voile sert à nous détourner des problèmes sociaux

Page détaillée
La campagne contre le voile islamique sert à nous détourner des problèmes sociaux
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
« La loi votée ce mardi 13 juillet ne se soucie absolument pas du sort réel des femmes ultra religieuses, elle n’est là que pour faire oublier les soucis immédiats qui vont cloîtrer nos vies : la disparition programmée des services publics, de la retraite socialisée, et qui nous enterrera vivants dans la recherche de l’argent nécessaire pour éduquer et soigner nos enfants et protéger nos parents de la misère et de l’abandon. »
Véronique Decker, « Tribune : les vêtements des femmes », 28 juillet 2010.

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent