La mairie de Montreuil cherche des garanties légales pour protéger les Murs à pêches

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est une objection à Le projet de reconversion de l'usine EIF prépare les opérateurs privés à faire ce qu'ils veulent des Murs à pêches de Montreuil
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. La mairie de Montreuil cherche des garanties légales pour protéger les Murs à pêches
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« Bien au contraire, assure Jean-Charles Nègre, conseiller municipal PCF délégué à l’aménagement des Murs à pêches : « La ville travaille pour trouver les garanties légales qui empêcheront toute densification et qui préserveront le site. » Selon lui, Montreuil ne peut faire l’économie de ce projet : « Si on ne fait rien, on va se retrouver à la merci de la loi du marché et avec des murs qui s’écroulent petit à petit. Ce patrimoine, nous allons le valoriser pour Montreuil, la Seine-Saint-Denis et pour la région. Mais pour cela, il faut qu’il soit vivant. » »
Elsa Marnette, « Montreuil : les riverains craignent un nouveau grignotage des Murs à pêches », Le Parisien, 5 février 2017.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]