La légalisation du cannabis mettrait fin aux trafics

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument POUR dans le débat Faut-il légaliser le cannabis ?
.
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de La dépénalisation du cannabis serait bénéfique
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
La prévention des drogues a un meilleur rapport coût-efficacité que la répression
La dépénalisation du cannabis permettrait de vider les prisons, soulager les policiers, la justice
La dépénalisation du cannabis récréatif ouvrirait la voie à l'utilisation thérapeutique
La légalisation du cannabis peut faire baisser la consommation d'alcool
La légalisation du cannabis mettrait fin aux trafics
La légalisation du cannabis peut faire baisser la criminalité
La légalisation du cannabis peut faire baisser la mortalité par overdose d'opiacés
Aucune objection n'a été entrée.
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« La légalisation du cannabis assécherait le marché des dealers comme à Chicago en 1933. »
Francis Caballero, Drogues : Pourquoi la légalisation est inévitable, p.15, Denoël, 2011.

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

Les trafics se reporteraient sur d'autres produits. Pour que cela n'arrive pas, il faudrait légaliser toutes les drogues, ce qui parait difficile

Page détaillée
En cas de légalisation du cannabis, les trafics se reporteraient sur d'autres produits, à moins de légaliser toutes les drogues, ce qui parait difficile
[ Modifier ]
« Un assouplissement de la législation relative au cannabis générera des stratégies d’adaptation de la part des trafiquants: diffusion de cannabis génétiquement modifié et fortement dosé, report vers la cocaïne, l’héroïne ou les drogues de synthèse…Pourquoi le trafic de cigarettes, marchandise universellement légale, constitue une ressource majeure et en forte croissance de la criminalité organisée internationale ? »
Claude Guéant, « Dépénalisation du cannabis, un débat biaisé », Le Monde, 15/6/2011.
« L’idée de la légalisation doit se poser pour tous les produits, y compris les plus dangereux. Si elle s’applique à un produit type cannabis, les trafiquants essayeront de développer d’autres produits, type héroïne, cocaïne, drogues de synthèse. Accepter la légalisation de tous les marchés, je crains que ce soit quelque-chose de difficile en termes de respect d’un certain ordre public sanitaire. Il est très difficile de répondre à la demande quand l’addiction peut s’installer très rapidement. »
Etienne Apaire, Drogues : Pourquoi la légalisation est inévitable, p.206, Denoël, 2011.

Il y aura toujours un marché prohibé, le marché destiné aux mineurs

Page détaillée
Il y aura toujours un marché prohibé du cannabis, le marché destiné aux mineurs
[ Modifier ]
« Un état ne pourra jamais distribuer toutes les drogues, il y aura toujours un marché prohibé, le marché destiné aux mineurs. »
Etienne Apaire, Drogues : Pourquoi la légalisation est inévitable, p.206, Denoël, 2011.

Si la loi est trop restrictive (interdiction des produits fortement dosés en THC, fichage des consommateurs...), certains consommateurs continueront à se fournir au marché noir

Page détaillée
Si le cannabis est légalisé avec des restrictions (interdiction des produits fortement dosés en THC, fichage des consommateurs...), certains consommateurs continueront à se fournir au marché noir
[ Modifier ]
« Le fait de légaliser le marché de certaines formes de cannabis pourrait aussi contribuer au développement d’un marché parallèle où le cannabis vendu serait plus puissant et donc avec plus d’effets, ce qui est aussi recherché par les consommateurs. »

Comme on le constate avec le tabac, si le prix est trop élevé, le marché noir va se maintenir

Page détaillée
Comme on le constate avec le tabac, si le prix du cannabis légalisé est trop élevé, le marché noir va se maintenir
[ Modifier ]
« Que l’on ne nous dise pas non plus qu’un prix élevé serait un élément dissuasif. La contrebande de tabac constitue un contournement énorme de cette disposition. Il serait encore plus difficile d’empêcher l’entrée d’un cannabis devenu licite sur le territoire national que celle du cannabis actuellement interdit. Renoncer à la guerre aux trafiquants, aux dealers, aux cannabiculteurs in situ, (cannabis social clubs) accroîtrait l’offre, diminuerait le prix et donc ferait exploser la consommation. »
Jean Costentin, Faut-il dépénaliser le cannabis ?, p.41, 114, Le Muscadier, 2013.

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent