La cause première ne peut pas être une abstraction

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Sur quelle base affirmer que la cause première est un esprit ? Réponse : à partir du moment où l’on reconnaît que cet être doit être sans parties et dépourvu de toute détermination quantitative (et c’est nécessaire), nous n’avons pas tellement le choix. Il n’existe pas trente-six sortes d’êtres immatériels. À vrai dire, seulement deux. Il peut s’agir 1) d’une abstraction (une loi logique, une idéalité mathématique), 2) d’un esprit, deuxième type d’être immatériel communément admis. Mais une abstraction – à supposer qu’elle puisse subsister par soi sans un entendement pour la penser, ce qui est très douteux – n’a pas de pouvoir producteur. Ce sont les 15 joueurs de l’équipe de France qui gagnent le match, pas le chiffre 15. Il ne peut donc s’agir que d’un esprit. »
Frédéric Guillaud, Dieu existe, p.155, Éditions du Cerf, Paris, 2013.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]