La Sécurité sociale n'est ni une lutte ni une conquête du mouvement ouvrier

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Les révolutionnaires ne doivent pas revendiquer la Sécurité sociale
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
La création de la Sécurité sociale en 1945 a servi à prémunir la bourgeoisie d'éventuelles explosions sociales dans un contexte d'écroulement de l'État et de faillite de l'économie
La Sécurité sociale est financée sur les salaires, pas sur les profits
La Sécurité sociale n'est ni une lutte ni une conquête du mouvement ouvrier
La Sécurité sociale n'a rien coûté au patronat lors de sa création en 1945
À sa création en 1945, la Sécurité sociale était essentiellement financée par les travailleurs, pas par les patrons
À sa création en 1945, la Sécurité sociale était plus financée par les petits salaires que les gros
À la création de la Sécurité sociale en 1945, les conditions de remboursement n'étaient pas très avantageuses
À sa création en 1945, la Sécurité sociale ne couvrait que la moitié de la population
Aucune objection n'a été entrée.
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« La Sécurité sociale est souvent présentée comme une conquête de la classe ouvrière, durement acquise, par la lutte. Mais, en fait, il n'y eut ni lutte, ni conquête. »
Lutte ouvrière, « L'État, la Sécurité sociale et le système de santé », Cercle Léon Trotsky, n°94, 07/11/2003.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]