L'immense majorité des réfugiés sont accueillis et restent dans les pays pauvres voisins

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est une objection dans le débat Faut-il accueillir davantage de migrants ?
.
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est une objection à On ne peut pas accueillir toute la misère du monde
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Les grandes migrations signent la fin du modèle social européen
Les migrants prennent le travail des Français
Les migrants bénéficient d'aides sociales au détriment des Français
La France n'a pas les moyens économiques d'accueillir les migrants
Les migrants bénéficient d'aides sociales sans rien faire
On accueille très peu de migrants étant donné les moyens de l’Europe
Les migrants représentent de la croissance
Le nombre d'étrangers en France est stable depuis 20 ans
L'immense majorité des réfugiés sont accueillis et restent dans les pays pauvres voisins
Quand un pays riche comme la France refuse d'accueillir les migrants, ils sont renvoyés vers des pays plus pauvres
N'accueillir que les migrants fortunés est scandaleux
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« Parmi les quelques 50 millions de réfugiés recensés dans le monde fuyant des guerres ou des conflits dont les grandes puissances sont souvent directement responsables, moins de 1 % sont accueillis en Europe. L'immense majorité des réfugiés restent dans les pays pauvres voisins. C'est ainsi que le Pakistan accueille la majorité des Afghans chassés autant par les Talibans que par les bombes américaines. Au moment de l'intervention occidentale en Libye pour chasser Kadhafi, près d'un million de Libyens ont quitté ce pays. Moins de 20 000 d'entre eux ont trouvé refuge en Europe, la plupart illégalement faute d'avoir obtenu le statut de réfugié. La quasi-totalité des autres s'est réfugiée en Tunisie, en Egypte, en Algérie ou au Tchad. Quant aux Syriens qui fuient la guerre civile, ils s'entassent dans des camps de fortune en Jordanie, en Turquie ou dans le petit Liban. »
Lutte ouvrière, « L’immigration dans l’Europe en crise », Cercle Léon Trotsky, 24/01/2014.

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent