De nouvelles façons d'unifier la classe ouvrière sont possibles

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Fragmentation ne signifie pas absence de leviers ! […] L’entretien encore aujourd’hui, y compris chez les trotskystes, de ce mythe de la classe unifiée par le stalinisme, conduit logiquement à empêcher d’envisager d’autres formes et d’autres stratégies d’unification de la classe, qui seraient capables de porter à l’expression consciente la haine profonde du capital, attisée par la surexploitation, l’aliénation et le cortège des souffrances au travail (stress, maladies, harcèlement, suicides), rappelée ci-dessus, cette véritable « reprolétarisation des prolétaires » qui va croissant depuis vingt ans dans le monde du travail dans sa globalité, et qui anime depuis 1995 le slogan « Tous ensemble ! ». »
Courant communiste révolutionnaire du NPA, La classe ouvrière en France : Mythes & réalités, n°2, Cahiers de Révolution permanente, mai 2014.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]