De nouvelles façons d'unifier la classe ouvrière sont possibles

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

{{#vardefine : Debats-parents-contre |

}}

flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de La classe ouvrière est trop hétérogène
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
La classe ouvrière n'a jamais été homogène
Il ne faut pas regretter le temps où la classe ouvrière était unifiée par les organisations staliniennes
De nouvelles façons d'unifier la classe ouvrière sont possibles
Aucune objection n'a été entrée.
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« Fragmentation ne signifie pas absence de leviers ! […] L’entretien encore aujourd’hui, y compris chez les trotskystes, de ce mythe de la classe unifiée par le stalinisme, conduit logiquement à empêcher d’envisager d’autres formes et d’autres stratégies d’unification de la classe, qui seraient capables de porter à l’expression consciente la haine profonde du capital, attisée par la surexploitation, l’aliénation et le cortège des souffrances au travail (stress, maladies, harcèlement, suicides), rappelée ci-dessus, cette véritable « reprolétarisation des prolétaires » qui va croissant depuis vingt ans dans le monde du travail dans sa globalité, et qui anime depuis 1995 le slogan « Tous ensemble ! ». »
Courant communiste révolutionnaire du NPA, La classe ouvrière en France : Mythes & réalités, n°2, Cahiers de Révolution permanente, mai 2014.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]