Sujet sur Discussion:La liberté d’expression doit-elle être limitée ?

Aller à : navigation, rechercher
Brindavoine (discussioncontributions)

Bonjour, Je lis : "Au contraire il faut débattre, y compris des Droits de l'homme. " Prenons la rotondité de la Terre, pouvons-nous en débattre ? Débatterions-nous de la gravité ? De l'existence du génocide rwandais ? Non. Affirmer que tout se débat, c'est affirmer que rien n'est vrai, que même la réalité peut se débattre, que le débat est une vérité en soi, un but en soi. Posture sophiste. Entendons-nous bien, débattre de l'utilité, ou du respect des Droits humains dans telle ou telle situation est concevable. Et encore. Puisque ce débat ne peut se faire que parce que les Droits Humains nous sont accordés. Un militant ou une militante des Droits Humains viêtnamien ou soudanais n'a pas cette opportunité. Tous ses droits lui sont niés. Dialoguer, débattre, c'est implicitement être d'accord pour rechercher ensemble, par le discours et les arguments la vérité sur un sujet. Enfin, il me semble. Peut-être faudrait-il définir cette notion avant de savoir si le débat est le bon outil pour tout. En refusant le débat sur les Droits humains suis-je en train de limiter la liberté d'expression de quelques uns ? Non. J'affirme simplement qu'ils ne peuvent se présenter comme cherchant à dialoguer avec moi quand ils sont si prompts à nier les plus élémentaires des libertés et droits à leurs semblables.

Justin (discussioncontributions)

Bonjour Brindavoine. Il existe des gens qui nient la rotondité de la terre, ça porte même un nom semble-t-il. Que fait-on avec eux ? Vous et moi nous n'allons pas débattre de ce sujet, mais si eux, ils ont besoin d'éléments, ils ont des doutes à ce sujet, où serait le problème d'en débattre ? Il ne s'agit pas d'affirmer "rien n'est vrai", mais "rien n'est vrai sans démonstration ni argumentation" et donc, il n'y a pas de raison raisonnable (!) de refuser d'exposer ce qui nous conduit à penser que quelque chose est vrai... Qu'en pensez-vous ?

Justin (discussioncontributions)

Sinon vous dîtes qu'il faudrait "refuser le débat sur les Droits humains". Pourquoi ? Quel est l'inconvénient ? Les marxistes ont critiqué les "droits formels", d'autres pensent que "les Droits humains" doivent être subordonnés à une loi divine. Il est normal de débattre avec différentes visions de l'éthique, du droit, des Droits humains... Pourquoi pas ? Les "Droits humains" seraient-ils "sacrés" ? Vous remarquez à juste titre que quelqu'un voulant contester les droits humains en bénéficie lui-même. C'est vrai, et c'est donc un bon argument à lui opposer. De même certains contestent l'énergie nucléaire et utilisent la lumière produite par des centrales nucléaires. Qu'en conclure ? Cela ne veut pas dire qu'ils doivent être interdits de parole, même s'ils se contredisent un peu !