Les migrants risquent de déstabiliser le vivre-ensemble

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument CONTRE dans le débat Faut-il accueillir davantage de migrants ?
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

On favorise le communautarisme

Page détaillée
L'arrivée des migrants favorise le communautarisme
[ Modifier ]
Les migrants arrivent dans des pays où existent déjà de fortes communautés ; ils s'installent dans des ghettos, et renforcent le communautarisme. Des pays comme la France et l'UK se communautarisent et perdent leur unité nationale. Il existe une "police de la charia" à Londres. On va rendre nos pays comme le Liban, avec des communautés qui vivent ensemble, se mélangent peu et vont vers une sorte de séparatisme interne.
« « Les salafistes politiques se livrent à un travail d'interprétation de l'islam. Leur usage sélectif des classiques de la littérature juridique islamique les amène à ne considérer que les passages ou la violence est jugée nécessaire dans le rapport aux non-musulmans. Les salafistes croient que l'Islam est une revendication universelle qui peut et doit être imposée si nécessaire, compte tenu de la supériorité du salut divin islamique pour toute l'humanité. Cette affirmation fondamentale de la violence est intrinsèque à l'idéologie salafiste."

Le rapport BfV indique que les salafistes ont concentré leurs efforts de propagande et de recrutement sur les migrants qui ont cherché refuge en Allemagne :

« Sous couvert d'aide humanitaire, les islamistes ont réussi à radicaliser les migrants. Très tôt, les salafistes sont entrés en contact direct avec les migrants. Ils ont visité les centres d'accueil pour réfugiés et ont offert leur aide. Ils n'ont pas seulement ciblé les adultes, mais aussi les adolescents non accompagnés, qui, en raison de leur situation et de leur âge, étaient particulièrement vulnérables aux activités missionnaires salafistes. » »
Soeren Kern, « Allemagne: les Salafistes Montent en Puissance », Gatestone Institute, 07/08/2018.

On fait venir des millions d'hommes déracinés qui s'intégreront difficilement

Page détaillée
On fait venir des millions d'hommes déracinés qui s'intégreront difficilement
[ Modifier ]

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

Les migrants mettent en cause notre identité

Page détaillée
Les migrants mettent en cause notre identité
[ Modifier ]

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

Choc des cultures et risque de guerre civile

Page détaillée
Choc des cultures et risque de guerre civile
[ Modifier ]
« Depuis la Révolution islamique d'Iran (1979), l'Islam s'est "réveillé" et il existe en son sein des courants qui promeuvent un islam politique, destiné à régir la vie des citoyens selon des règles religieuses (voile, halal, séparations hommes/femmes, moeurs religieuses, respect des jours fériés religieux, etc.). Cet islam est à la fois religion et système politique. De nombreux musulmans, y compris en Europe, mettent les lois religieuses au-dessus des lois républicaines. Il n'est pas prudent, si l'on veut éviter d'importer de graves conflits en Europe, de faire venir ces populations qui rejettent les valeurs des Lumières. Pierre Lellouche : "Nous vivons la troisième offensive de l’islam en Europe, après celle qui a suivi la révélation de Mahomet au VIIe siècle, et après la chute de Constantinople, en 1453, qui mena les Turcs aux portes de Vienne. Une guerre qui est aussi, et d’abord, la revanche de la colonisation française en Algérie. Une contre-colonisation. (…) Nous vivons déjà les conséquences de ce grand basculement démographique: en 2015, 1,8 million d’entrées irrégulières en Europe, soit +547 % en un an!" »
Eric Zemmour, Pierre Lellouche, « Éric Zemmour : «Quand un élu ose réfléchir à ce qu'il voit» », Le Figaro, 22/03/2017.
« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. »
Houari Boumediene, « Discours de l'ONU 1974 », Kabyle Universel.
« Rainer Wendt, le chef du syndicat des policiers allemands, demande au gouvernement allemand de prendre clairement position sur cette affaire.

Le 29 décembre, plusieurs jeunes migrants ont attaqué au hasard des passants dans les rues de la ville d’Amberg, dans le sud de l’Allemagne.

Alors que la police enquête toujours et ne fournit aucun détail sur les motivations des suspects, Wendt était apparemment impatient de partager sa propre idée sur la question. « Je vais vous dire le motif : Un profond mépris pour notre patrie et pour notre peuple« , a-t-il dit à Bild. »

On fait monter le populisme en accueillant des migrants

Page détaillée
On fait monter le populisme en accueillant des migrants
[ Modifier ]
« La crise migratoire qui secoue l'Europe nourrit la rhétorique des formations populistes, principalement d'extrême droite et anti-Bruxelles, et dope leur audience, à l'image de l'AfD en Allemagne. »
AFP, « Europe: la crise migratoire nourrit le populisme », Le Point, 19/09/2016.
« D'une part, on constate partout en Europe l'inquiètante progression des mouvements extrêmistes - en Allemagne, en France, en Italie, en Grèce…. Ce phénomène politique est une conséquence directe de l'immigration. Dans les années 70, le Front National était un obscur groupuscule de nostalgiques de l'Algérie française. Sa percée électorale à partir du début des années 80 s'explique par l'immigration massive et les craintes qu'elle suscite. Il y a quelque chose de paradoxal chez les bonnes âmes bien pensantes qui à la fois fustigent les partis extrêmistes et soutiennent l'immigration. Cela est incohérent. En effet, c'est l'immigration qui nourrit les partis extrêmistes et risque un jour de les amener au pouvoir »
Renaud Girard, « Renaud Girard : «L'immigration de masse est un scénario perdant-perdant» », Le Figaro, 31/08/2018.
« Au cours du mois dernier, cependant, le centre-ville d’Oslo a été le lieu d’une éruption d’attaques non provoquées contre des victimes aléatoires – pour la plupart des Norvégiens de souche – par des gangs de jeunes, chacun composé de cinq à dix jeunes immigrés. Les attaques ont généralement lieu le week-end. Le samedi 19 octobre, jusqu’à 20 attaques de ce type ont été enregistrées et les victimes ont subi des blessures plus ou moins graves.

L’un de ces incidents concernait un groupe de jeunes hommes, originaires du Moyen-Orient, détenus pour avoir attaqué un homme d’une vingtaine d’années à Oslo. Selon la police, la victime a reçu des coups de pied répétés dans la tête alors qu’elle était allongée sur le sol. L’oncle du ministre de la Justice Jøran Kallmyr a également été agressé, il a souffert de plusieurs côtes cassées après avoir été frappé par une bande. (...)

Ces questions devraient être abordées avec franchise, tant qu’elles sont encore gérables. Contrairement à de nombreux autres pays européens, la Norvège n’a pas encore de parti d’extrême droite influent. Mais cela pourrait changer si les électeurs constatent que les politiciens ordinaires sont trop polis pour s’attaquer à un problème qui préoccupe la plupart des gens. »

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

Il ne faut pas confondre "migrants récents" et "immigrés de longue date"

Page détaillée
Il ne faut pas confondre "migrants récents" et "immigrés de longue date"
[ Modifier ]

Dans les événements cités - par exemple les agressions contre les femmes au Nouvel an de Cologne -, ce ne sont pas des migrants qui sont en cause, mais éventuellement des enfants d'immigrés de seconde génération. On ne peut pas imputer aux migrants une montée des violences qui vient de problèmes autres.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]


Débat parent

Débat parent