Les expériences mystiques n'arrivent qu'aux personnes de culture religieuse

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

{{#vardefine : Debats-parents-contre |

}}

pouce d'argument Cet argument est une objection dans le débat Dieu existe-t-il ? (nouvelle version)
.
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est une objection à Les expériences mystiques attestent la présence de Dieu
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Les expériences mystiques n'arrivent qu'aux personnes de culture religieuse
Les prétendues expériences mystiques sont des vécus subjectifs qui ne prouvent pas l'existence de Dieu
Les expériences dites mystiques sont dues à des troubles psychiques
Les prétendues expériences mystiques sont des histoires inventées de toutes pièces
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« On pourrait objecter que seules les personnes religieuses connaissent des expériences religieuses. Ce n’est pas toujours le cas, mais il est vrai que ce sont, presque invariablement, des personnes qui ont déjà été familiarisées avec une tradition religieuse qui font des expériences religieuses – pour certains, l’expérience est d’ailleurs ce qui permet à la tradition de redevenir vivante pour eux. Mais cela peut difficilement être compté comme une objection : en effet, à moins de savoir ce qu’est l’objet x ou y, il y a peu de chances que nous fassions une expérience qui nous semble être une expérience de x ou y. Seul quelqu’un qui sait ce qu’est un téléphone peut dire qu’il pense avoir vu un téléphone. Vous pouvez apprendre ce qu’est un téléphone soit si quelqu’un vous en montre un, vous pouvez alors reconnaître le prochain que vous verrez ; soit si quelqu’un vous en a décrit un, auquel cas vous serez en mesure de la reconnaître quand vous en voyez un. Dans le cas d’une expérience religieuse (au sens où il semble à quelqu’un qu’il fait une expérience de Dieu), la manière dont nous apprenons à quoi ressemblerait une expérience de Dieu vient d’une tradition religieuse qui nous fait comprendre à quoi ressemble Dieu. […] la tradition et les récits de ceux qui disent avoir rencontré Dieu complète cette description formelle. Par ce moyen, nous commençons à comprendre à quoi ressemblerait une expérience de Dieu si nous en avions une ; et tout ce dont nous avons besoin, c’est d’en savoir assez pour reconnaître une telle expérience lorsque nous la refaisons – mais il ne serait pas possible de donner à l’avance la description complète d’une telle expérience, ni même d’ailleurs après l’avoir faite. Un récit célèbre met en scène quelqu’un qui n’a pas pu reconnaître une expérience de Dieu pour ce qu’elle était, avant qu’on ne lui parle de Dieu : c’est le récit de l’enfant Samuel dans le temple (« Premier Livre de Samuel », chapitre 3). »
Richard Swinburne, Y a-t-il un Dieu ?, p.126-127, Ithaque, Paris, 2009.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]


Débat parent