Le réchauffement climatique est un mythe

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument CONTRE dans le débat Le réchauffement climatique est-il dû à l'activité humaine ?
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

Il y a une pause dans le réchauffement climatique

Page détaillée
Il y a une pause dans le réchauffement climatique
[ Modifier ]

Le Professeur Phil Jones, du Climatic Resarch Unit (CRU), déclare en 2010 que dans les quinze années précédentes, il n'y a pas eu de réchauffement statistiquement significatif. Un des motifs pour lesquels James Lovelock, en 2012, récuse l'alarmisme dans lequel il déclare avoir lui-même donné est que, depuis le début du millénaire, on n'a plus constaté de réchauffement significatif, alors que la teneur de l'atmosphère en dioxyde de carbone continue d'augmenter : « La température est restée presque constante, alors qu'elle aurait dû s'élever - la teneur en dioxyde de carbone s'élève, pas de doute là-dessus ».

Les éudes affirmant l'existence du réchauffement climatique commettent des erreurs méthodologiques

Page détaillée
Les éudes affirmant l'existence du réchauffement climatique commettent des erreurs méthodologiques
[ Modifier ]

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

Les scientifiques qui ne reconnaissent pas le réchauffement climatique subissent des pressions et sont marginalisés

Page détaillée
Les scientifiques qui ne reconnaissent pas le réchauffement climatique subissent des pressions et sont marginalisés
[ Modifier ]

En 2006, le physicien Richard Lindzen déclare « que des pressions s'exerçaient sur ceux qui ne se conformaient pas à ces propos alarmistes et qui se voyaient marginalisés et privés de crédits de recherche ». Il décrit les comportements d'hommes politiques tels qu'Al Gore comme des tentatives d'« intimider les scientifiques dissidents, y compris moi-même, afin de changer nos points de vue et de soutenir son alarmisme climatique ».

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

Le réchauffement du climat est corroboré par de nombreux indicateurs

Page détaillée
Le réchauffement du climat est corroboré par de nombreux indicateurs
[ Modifier ]

L'évolution des températures est corroborée par un grand nombre d'indicateurs. Par exemple, les mesures satellitaires réalisées depuis vingt-cinq ans environ (plus précises et couvrant une superficie beaucoup plus grande que les mesures terrestres) sont conformes aux mesures de surface et tendent à confirmer l'estimation la plus basse du GIEC. Le quatrième rapport du GIEC de 2007 note que les températures relevées par ballons-sondes ou par satellites, loin de tout centre urbain, sont similaires aux mesures effectuées au sol. On observe également un réchauffement notable en Arctique, ainsi que dans les océans.

Le réchauffement climatique se vérifie par de nombreuses observations

Page détaillée
Le réchauffement climatique se vérifie par de nombreuses observations
[ Modifier ]

L'hypothèse d'un réchauffement ne repose pas seulement sur des données mesurées, mais également sur des observations portant sur l'environnement : fonte de la banquise, élévation du niveau de la mer, précocité des vendanges ou des migrations d'espèces, etc.

Le réchauffement climatique est confirmé par de nombreuses simulations numériques

Aucun contenu n'a été entré. Cliquez ici pour créer la page de l'objection.

La thèse du réchauffement climatique fait l'objet d'un consensus scientifique

Page détaillée
La thèse du réchauffement climatique fait l'objet d'un consensus scientifique
[ Modifier ]

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

Les climatosceptiques ont des intérêts à nier le réchauffement du climat

Aucun contenu n'a été entré. Cliquez ici pour créer la page de l'objection.

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent