La dépénalisation du cannabis récréatif ouvrirait la voie à l'utilisation thérapeutique

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument POUR dans le débat Faut-il légaliser le cannabis ?
.
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de La dépénalisation du cannabis serait bénéfique
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
La prévention des drogues a un meilleur rapport coût-efficacité que la répression
La dépénalisation du cannabis permettrait de vider les prisons, soulager les policiers, la justice
La dépénalisation du cannabis récréatif ouvrirait la voie à l'utilisation thérapeutique
La légalisation du cannabis peut faire baisser la consommation d'alcool
La légalisation du cannabis mettrait fin aux trafics
La légalisation du cannabis peut faire baisser la criminalité
La légalisation du cannabis peut faire baisser la mortalité par overdose d'opiacés
Aucune objection n'a été entrée.
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« L’idée fait son chemin dans les pays occidentaux : ainsi, le Canada et treize états des États-Unis l’autorisent ; son usage est toléré aux Pays-Bas, en Allemagne, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Autriche, en Islande, en Belgique, au Danemark, ou encore en République tchèque. En France actuellement, seules des autorisations temporaires d’utilisation (ATU) délivrées par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ASNM) permettent à quelques rares patients de pouvoir disposer de produits issus du cannabis. »
Joël Plantet, « Dépénalisation, légalisation, statu quo ? », Lien social, 8/11/2012.

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

Certains pays ont légalisé l'utilisation thérapeutique sans que l'utilisation récréative le soit. On peut les dissocier.

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

L'utilisation thérapeutique du cannabis est-elle appropriée ?

Page détaillée
L'utilisation thérapeutique du cannabis n'est pas sans danger
[ Modifier ]
« Déguiser le cannabis en un médicament procède de la stratégie du cheval de Troie, pour le faire entrer dans la cité sous les acclamations. Pourquoi le THC n’est-il pas un médicament ? Il n’a donc aucun caractère irremplaçable. Quant aux risques associés au THC, ils sont multiples. »
Jean Costentin, Faut-il dépénaliser le cannabis ?, p.64, Le Muscadier, 2013.
« Les bénéfices du cannabis médical sont occultés ou mésestimés et ses dommages sont exagérés, de même que sa capacité à induire des addictions. »
Sanjay Gupta, « Cannabis : ils ont changé d’avis », Hyperdébat, 28/11/2013.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent