Dieu explique l'existence des lois de la nature

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

L'univers n'est pas un chaos informe, mais une matière informée, structurée par des lois. S'il n'y avait pas d'intelligence créatrice, il devrait être un magma d'énergie. L'existence de ces lois stables pose question. D'où viennent-elles ? Ne sont-elles pas crées et maintenues par un Dieu créateur ?

Citations [ modifier ]

« Tout obéit à des lois : la biologie, la physique, la chimie, même la sociologie et la psychologie humaines. D’où viennent-elles ? Une loi ne se fait pas toute seule, mais elle est toujours établie par quelqu’un. Or qui est au-dessus et en dehors de l’univers pour en faire ses lois ? »
Hubert Reeves.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections [ modifier ]

Les lois de la nature sont des constructions de l'esprit humain

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

Les lois de l'univers se sont constituées peu à peu

Page détaillée
Les lois de l'univers se sont constituées peu à peu
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]

Au fur et à mesure de l'expansion et du refroidissement de l'univers, il s'est formé des entités discrètes qui obéissent à des lois, c'est-à-dire des régularités. Ces lois sont explicables par le simple développement de la matière. Il ne s'agit pas de lois qui existeraient en dehors de la matière et seraient réglées par une Intelligence créatrice.

Les lois physiques sont des conséquences des propriétés de la matière

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

Invoquer Dieu n'apporte rien à l'explication des lois de la nature

Page détaillée
Dieu n'est que le nom de notre ignorance
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
« Sans doute, il reste encore beaucoup d’inconnu, de sombre et d’incompris par nous dans l’univers ; sans doute, il s’ouvrira toujours de nouvelles lacunes dans notre savoir, à mesure que les vieilles lacunes seront comblées. Mais nous ne voyons pas de région dans laquelle il nous serait impossible de trouver l’explication des phénomènes, en nous adressant aux simples faits physiques, – ceux qui se produisent lorsque deux billes de billard se rencontrent, ou lors de la chute d’une pierre, ou bien aux faits chimiques que nous voyons autour de nous. Ces faits mécaniques nous suffisent jusqu’à présent pour expliquer toute la vie de la Nature. Nulle part ils ne nous ont fait défaut : et nous n’entrevoyons pas la probabilité de jamais découvrir une région où les faits mécaniques ne nous suffiraient plus. Rien, jusqu’à présent, ne nous en fait soupçonner l’existence. »

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent