Les bolchéviks étaient majoritaires dans les soviets en octobre 1917

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Lorsque le deuxième congrès des soviets se réunit les 25 et 26 octobre, les bolcheviks et leurs alliés sont majoritaires. Les dirigeants mencheviques et socialistes-révolutionnaires, comprenant qu’il s’agit de la seule source de légitimité, tentent de liquider cette dernière en appelant leurs partisans à quitter le congrès. Si ce dernier n’avait réuni qu’une minorité des délégués élus, sa légitimité aurait été ébranlée. Mais l’appel des partisans du gouvernement provisoire faillit et la poursuite de la guerre est un fiasco. Seuls une cinquantaine de délégués sur environ six cents suivent l’appel de leurs dirigeants. Neuf délégués sur dix restent au congrès, qui désigne le nouveau gouvernement, intitulé Conseil des commissaires du peuple, après la prise du palais d’Hiver où se terraient les ministres du gouvernement resté à jamais provisoire, à peu près sans effusion de sang. »
Jean-Jacques Marie, « Octobre 1917 : Révolution ou coup d’État ? », Cahiers du mouvement ouvrier, n°43.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent