Wikidébats:Réflexions méthodologiques

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Sur la forme logique des arguments[modifier | modifier le wikicode]

Forme d'un argument[modifier | modifier le wikicode]

Par définition, un argument (A) est de la forme "P alors C", où P est une prémisse (ou un ensemble de prémisses) et C la conclusion.

Exemple :

  • P = Le revenu de base permet de lutter contre la pauvreté
  • C = Il faut instaurer un revenu de base
  • A = Le revenu de base permet de lutter contre la pauvreté. Donc il faut instaurer un revenu de base

Types de prémisses[modifier | modifier le wikicode]

Une prémisse est :

  • soit de type factuel : P est un fait (vrai ou faux)
  • soit de type normatif : P est un jugement ou une prescription (bonne ou mauvaise)
  • soit un ensemble de sous-prémisses factuelles et normatives

Types d'objections[modifier | modifier le wikicode]

Par conséquent, les objections à un argument peuvent être de trois types :

  • P est faux (ou une prémisse de P est fausse)
  • P est condamnable (ou une prémisse de P est condamnable)
  • P n'entraine pas C

Exemple :

  • P1 = Il y a beaucoup de migrants en France (énoncé factuel)
  • P2 = L'immigration pose de nombreux problèmes (énoncé évaluatif)
  • P = P1 et P2 = Il y a trop de migrants en France (combinaison d'énoncé factuel et évaluatif)
  • C = Il ne faut pas accueillir davantage de migrants (énoncé prescriptif)
  • A = Il ne faut pas accueillir davantage de migrants car il y a trop de migrants en France

Types de sous-arguments[modifier | modifier le wikicode]

Pour une prémisse factuelle[modifier | modifier le wikicode]

Une prémisse de type factuel a des sous-arguments factuels et prescriptifs.

Exemple : P = Il y a tant de migrants en France

  • Sous-argument 1 (S1) (factuel) = La préfecture a compté X demandes de séjour.
  • S2 (factuel) = Les associations ont noté X demandes de repas.
  • S3 (prescriptif) = Le nombre de migrants doit être comptabilisé par des structures officielles.

Pour une prémisse évaluative[modifier | modifier le wikicode]

Une prémisse de type évaluatif a des sous-arguments évaluatifs et factuels.

Exemple : P = La France n'a pas les moyens d'accueillir les migrants

  • S1 (factuel) = Le travail manque en France
  • S2 (prescriptif) = Le travail doit être donné en priorité aux Français

Pour une prémisse prescriptive[modifier | modifier le wikicode]

Une prémisse de type prescriptif a des sous-arguments prescriptifs et factuels.

Exemple : P = Le travail doit être donné en priorité aux Français

  • S1 (factuel) = On ne peut pas lutter contre le chômage
  • S2 (prescriptif) = Il faut privilégier les personnes nées et vivant déjà sur le territoire

En vrac[modifier | modifier le wikicode]

  • P (factuel) = La France n'a pas les moyens d'accueillir les migrants
    • S1 (factuel) = Le travail manque en France
    • S2 (prescriptif) = Le travail doit être donné en priorité aux Français
  • P (évaluatif) = Il y a trop de migrants en France
    • S1 (factuel) = Il y a tant de migrants en France
    • S2 (évaluatif) = L'immigration pose de nombreux problèmes
  • jugement de valeur = énoncé factuel + jugement de valeur
  • jugement de prescripteur = prescription dont jugement de valeur

Typologie de Gilbert Dispaux[modifier | modifier le wikicode]

  • jugements d'observateur (= fait) : De Gaulle a rendu visite à Staline en 1944.
  • jugements d'évaluateur (= jugement de valeur) : Cet homme est un vieux cochon.
  • jugements de prescripteur (= norme ou prescription) : Les filles doivent recevoir une éducation plus stricte que les garçons.

Cf. Gilbert Dispaux, La logique et le quotidien. Une analyse dialogique des mécanismes de l'argumentation, Editions de Minuit, Paris, 1984.

Types de débats et arguments associés[modifier | modifier le wikicode]

Débats de type "Solution à un problème"[modifier | modifier le wikicode]

Forme générale : Faut-il adopter telle solution ?

Exemples :

Types d'arguments POUR :

  • Impacts positifs :
    • au niveau de l'économie
    • au niveau de la justice
    • etc.

Types d'arguments CONTRE :

  • Cette solution n'est pas possible
  • Cette solution pose des problèmes
  • Il existe de meilleures solutions

-> regroupement thématique possible

Débats de type "Est de tel type"[modifier | modifier le wikicode]

Forme logique : X appartient-il à l'ensemble Y ?

Exemples :

Types d'arguments POUR :

Types d'arguments CONTRE :

Débats de type "Existence d'une chose"[modifier | modifier le wikicode]

Forme logique : X existe-t-il ?

Exemples :

Types d'arguments POUR :

  • X est nécessaire :
    • pour rendre compte de tels phénomènes (exemple : L'ordre et la complexité du monde supposent un créateur)
    • pour rendre possible certaines choses (exemple : Dieu est garant de la morale)
  • L'existence de X est prouvée par l'expérience :
    • Certaines personnes témoignent de l'existence de X (exemple : Il existe des miracles)
  • L'existence de X est prouvée par la logique (exemple : L'existence de Dieu est contenue dans son concept)
  • L'existence de X est une hypothèse plus simple que son inexistence (exemple : L'hypothèse de Dieu est plus simple que l'hypothèse athéiste)

Types d'arguments CONTRE :

  • X est un concept contradictoire (exemple : Dieu est un concept contradictoire)
  • L'existence de X est contradictoire :
    • avec telle phénomène existant (exemple : La souffrance et le mal existent)
    • avec telle théorie (exemple : Il n'existe pas d'esprit en dehors de la matière)
  • L'existence de X n'a pas de preuve satisfaisante (exemple : Rien ne montre l'existence d'un dieu)
  • X est une invention (exemple : Dieu est une invention)
  • X n'est que l'expression de notre ignorance (exemple : Dieu est un concept « bouche-trou »)
  • Ceux qui affirment l'existence de X se contredisent (exemple : Les religions se contredisent)

Organisation des arguments[modifier | modifier le wikicode]

Pour les sous-arguments[modifier | modifier le wikicode]

  • D'abord les manifestations (faits), ensuite les causes (explications)

Pour les objections[modifier | modifier le wikicode]

  • D'abord les objections qui réfutent ou nient complètent, ensuite celles qui réfutent partiellement, ensuite celles qui nuancent, ensuite celles qui ouvrent sur d'autres réponses/solutions

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]