Une liberté d'expression totale amène au n'importe quoi

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

Si l'on tolère tous les propos possibles, même les plus immoraux et les plus absurdes, on arrivera à soulever des discussions intolérables, comme "Est-il justifié de tuer tous les vieux et les handicapés ?". Personne ne peut défendre une liberté qui aboutirait à des débats aussi inhumains.

Citations [ modifier ]

« La liberté d’expression a toujours eu des limites, vous le savez. Dans le cas inverse, on pourrait imaginer bien des choses intéressantes : « Faut-il assassiner les militants d’extrême droite ? », avec un militant anarchiste en débatteur. « Les chauves doivent-ils être castrés ? », « L’Etat islamique et la décapitation : pour ou contre ? », avec un bourreau comme invité. C’est la liberté d’expression, après tout, pas grave s’il appelle à tuer des civils, et puis en plus il a un contradicteur... Nous sommes donc d’accord, on ne peut pas tout dire. La question est de savoir où l’on place le curseur. »
Mathieu Cavada, « Eric Zemmour : de quelle liberté d’expression parle-t-on ? », Rue89, 22/12/2014.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections [ modifier ]

Même les partisans d'une liberté d'expression maximale admettent certaines limites

Page détaillée
Même les partisans d'une liberté d'expression maximale admettent certaines limites
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
En réalité, les partisans de la liberté d'expression la plus large posent en général deux limites : les appels au meurtre et la diffamation. Cette liberté reste donc bordée à minima.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débats parents