Tout travail productif n'est pas nécessairement manuel

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

{{#vardefine : Debats-parents-contre |

}}

flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Ce n'est pas parce que les étudiants ne produisent pas de plus-value que ce sont des petits-bourgeois
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Tout travail productif n'est pas nécessairement salarié
Tout travail productif n'est pas nécessairement manuel
Aucune objection n'a été entrée.
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« Tout ce qui est nécessaire et indispensable pour le fonctionnement du procès de production matériel, tout travail sans lequel la forme spécifique concrète, la valeur d’usage spécifique concrète, créée dans le procès de travail, ne pourrait être créée — tout travail de ce type est travail productif au sens marxiste, c’est-à-dire du travail produisant de la valeur, de la valeur d’échange et de la plus-value, du moins dans le mode de production capitaliste. Concevoir des projets, inventer, élaborer et établir des formules dans le laboratoire, toutes ces activités font partie de la production : elles sont le point de départ de la production dans la chimie, dans l’électronique, dans la construction électrique ou mécanique, sans lequel la production chimique, électronique, etc., ne serait pas possible. Elles sont aussi indispensables que tous les processus qui se déroulent dans le hall d’usine. Un nombre croissant de travailleurs n’est plus en contact direct avec la matière. »
Ernest Mandel, Les étudiants, les intellectuels et la lutte des classes, La Brèche, Paris, 1979.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

Le travail de recherche et de conception fait partie du travail de production

Page détaillée
Le travail de recherche et de conception fait partie du travail de production
[ Modifier ]
« Concevoir des projets, inventer, élaborer et établir des formules dans le laboratoire, toutes ces activités font partie de la production : elles sont le point de départ de la production dans la chimie, dans l’électronique, dans la construction électrique ou mécanique, sans lequel la production chimique, électronique, etc., ne serait pas possible. Elles sont aussi indispensables que tous les processus qui se déroulent dans le hall d’usine. Un nombre croissant de travailleurs n’est plus en contact direct avec la matière. »
Ernest Mandel, Les étudiants, les intellectuels et la lutte des classes, La Brèche, Paris, 1979.

Les ouvriers font un travail de plus en plus intellectuel et qualifié

Page détaillée
Les ouvriers font un travail de plus en plus intellectuel et qualifié
[ Modifier ]
« Les seuls ouvriers qui subsistent, ce sont, d’une part, les techniciens chargés des travaux de surveillance et de régulation et, d’autre part, ceux qui font les travaux de réparation. Ces deux catégories de travailleurs dépassent nécessairement, de par la nature spécifique de leur travail, la parcellarisation, et reconstituent une vue d’ensemble sur la totalité ou, du moins, sur une grande partie du procès de production dans leur tête, dans leur conscience. C’est dans ce sens que nous pouvons parler d’une réintégration massive du travail intellectuel dans le procès de production immédiat ; c’est dans ce sens que nous pouvons dire que la tendance de plus en plus accentuée à la simplification propre à la division capitaliste du travail atteint ici sa limite absolue et produit sa propre négation, c’est-à-dire un nouveau type de producteurs ayant un niveau très élevé de qualification, de formation (aussi bien intellectuelle que manuelle, voire plus intellectuelle que manuelle) leur permettant de surveiller ce processus de production automatique infiniment complexe et de procéder aux réparations nécessaires. »
Ernest Mandel, Les étudiants, les intellectuels et la lutte des classes, La Brèche, Paris, 1979.

Le travail intellectuel joue un rôle de plus en plus important dans le processus de production

Page détaillée
Le travail intellectuel joue un rôle de plus en plus important dans le processus de production
[ Modifier ]
« En raison de la socialisation croissante du procès de travail, en raison de la socialisation croissante du travail dans le procès de production immédiat, on assiste à une intégration progressive de travailleurs directement manuels ou de simples auxiliaires, d’ingénieurs, de techniciens et de surveillants (« overlooker », terme utilisé par Marx, non pas dans le sens de « petit chef » et extorqueur d’un surplus de travail, mais d’agents indispensables pour la centralisation du procès de travail). Cette « force de travail collectif », comme Marx l’appelle, constitue le travail réellement productif. Il est alors, selon Marx, tout à fait indifférent de savoir si la fonction du travailleur individuel, qui n’est qu’un maillon de ce travailleur collectif, se trouve éloignée ou rapprochée du travail manuel proprement dit. C’est dans ce sens que nous devons comprendre ce que j’entendais plus haut par réintégration dans le procès de production immédiat du travail intellectuel (techniciens, ingénieurs, laborantins, chimistes, planificateurs, dessinateurs, etc.), processus caractéristique de l’ère du troisième âge du capitalisme. »
Ernest Mandel, Les étudiants, les intellectuels et la lutte des classes, La Brèche, Paris, 1979.

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]