Tout le monde n'est pas équipé d'un ordinateur connecté pour voter par internet

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Les écrits sur le vote à distance par Internet parlent du risque d'un « clivage numérique » pouvant se manifester de deux manières. D'une part, il peut se manifester entre ceux qui disposent d'un ordinateur avec connexion Internet à la maison, et ceux qui n'en ont pas. D'autre part, il peut résulter de l'écart entre les vitesses de connexion Internet : ceux qui ont une connexion moins rapide ont un moins bon accès. À l'opposé, les personnes à revenu plus élevé peuvent s'offrir un meilleur accès. De plus, l'accès est souvent moins cher et de meilleure qualité en zone urbaine. Les personnes à faible revenu et celles vivant en zone rurale sont donc désavantagées. Ainsi, l'expansion du vote par Internet pourrait créer des clivages liés à diverses variables socioéconomiques, dont le revenu, l'éducation, le sexe, la géographie, la race et l'origine ethnique. Ces clivages potentiels pourraient poser problème sur le plan de la participation et de la représentation. »

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections [ modifier ]

Il n'y en a pas besoin avec les machines à voter

Page détaillée
Il n'y a pas besoin de posséder un ordinateur pour voter avec les machines à voter
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
Voter sur un ordinateur n'est exigé qu'en cas de vote par internet. Dans le cas d'un vote par urne électronique, le vote se fait dans un bureau de vote traditionnel.

Des lieux de vote peuvent être ouverts au public

Page détaillée
Des lieux de vote peuvent être ouverts au public
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
« Les électeurs ne possédant pas de lecteur ad hoc sur leur ordinateur personnel ont pu se rendre dans une des nombreuses bibliothèques publiques, offrant des points d’accès gratuit à internet. Quant aux électeurs ne détenant pas de carte d’identité électronique, ou souhaitant s’exprimer selon les modalités traditionnelles, des bureaux de votes ont recueilli leurs bulletins papiers le jour du scrutin. »
Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), « Le vote par internet aux élections politiques, les éléments du débat », 28 mai 2006.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent