Sujet sur Discussion:La liberté d'expression doit-elle être limitée ?

Aller à : navigation, rechercher

Réorganisation des arguments "pour" et "contre"

5
Wikinuma (discussioncontributions)

Je pense qu'on gagnerait en clarté et en compréhension si on réorganisait les arguments "pour" de la façon suivante :

Faut-il poser des limites à la liberté d'expression ? Oui,

1. Pour ne pas faire de tort aux personnes / Pour ne pas porter atteinte à autrui

  • Pour limiter les propos haineux ou injurieux
  • Pour limiter la diffamation et les propos mensongers
  • Pour respecter la vie privée
  • Pour protéger les plus faibles ; Pour limiter le désir de puissance ; la domination du plus fort

2. Pour éviter les troubles à l’ordre public

3. Pour assurer la sécurité de l’État

4. Pour respecter la propriété intellectuelle

Je rajouterais aussi cette famille d'arguments (qu'il me semble opportun de placer en deuxième position) :

2. Pour lutter contre les idées dangereuses

  • négationnistes
  • intégristes
  • sectes
  • antiscientifiques
  • antireligieuses
  • démagogiques
  • ... bref, ce qui est considéré dangereux par les uns et par les autres

Qu'en pensez-vous ?

Justin (discussioncontributions)

Je pense qu'un des arguments les plus forts pour limiter la liberté d'expression est déjà formulé par Platon. Il s'agit de dire que "le peuple" est dominé par le désir et la peur. Donner la liberté d'expression aux sophistes, c'est mettre le renard dans le poulailler ; ou, en termes plus actuels et dramatiques : "Hitler a été élu démocratiquement."

Justin (discussioncontributions)

Wahou très bonne structure ! Je ne vois pas quoi ajouter ou retrancher. Le point 3, "pour assurer la sécurité de l'Etat" n'est-ce pas plutôt "le secret-défense" ? Mais "assurer la sécurité de l'Etat" est plus général.

Il manque peut être dans cette rbrique quelque chose par rapport à la légalité. Par exemple : X. Pour faire respecter la loi.

Il faudrait trouver une structure similaire pour les "Contre" :

Faut-il poser des limites à la liberté d'expression ? Non.

1. Il n'y a pas de personnes ou d'instances légitimes à interdire une opinion. - Si l'Etat interdit une opinion, c'est le risque de totalitarisme. - La loi peut interdire une opinion, mais la loi peut être erronée ou immorale (cf. régime de Vichy). - Les associations peuvent demander des interdictions ou des dommages, mais on tombe dans le problème des groupes d'influence et de la concurrence victimaire.

2. Interdire une opinion, c'est imiter les régimes totalitaires.

3. Interdire des opinions est inefficace. - Impossibilité d'empêcher des idées de se répandre à l'ère d'Internet (ex. les négationnistes). - Le Dark net

4. Censurer des idées, c'est tronquer le débat Argument de J. Stuart Mill

5. Interdire des opinions, c'est considérer les citoyens comme des enfants Argument de Kant : "Qu'est-ce que les Lumières ?" Spinoza ?

6. Quand on commence à interdire des opinions, on ne peut plus s'arrêter On enclenche une logique de censure qui conduit à du "toujours plus" d'interdits Exemple : si on interdit le blasphème contre une religion, il faut l'interdire contre les autres religions, puis contre chaque secte voudra interdise qu'on dise des choses qui sont des blasphèmes selon elle !

Wikinuma (discussioncontributions)

Voici une ébauche de plan pour les arguments "contre", qui essaie de regrouper la plupart des arguments avancés par Justin et les collégiens :

1. Limiter la liberté d’expression est antidémocratique

  • La liberté d’expression est un droit fondamental
  • Conditionne tous les autres droits
  • Permet aux individus d’exercer leur citoyenneté
    • Censurer des idées, c'est tronquer le débat démocratique
    • Interdire des opinions, c'est considérer les citoyens comme des enfants
  • Lutter pour ce droit, c’est défendre la démocratie

2. Limiter la liberté d’expression est dangereux

  • Interdire une opinion, c'est imiter les régimes totalitaires
  • Si l'Etat interdit une opinion, c'est le risque de totalitarisme
  • Quand on commence à interdire des opinions, on ne peut plus s'arrêter
  • Il n'y a pas de personnes ou d'instances légitimes à interdire une opinion

3. Limiter la liberté d’expression est inefficace

  • On ne peut pas empêcher les gens de penser ce qu'ils veulent (Spinoza)
  •  Impossibilité d'empêcher des idées de se répandre à l'ère d'Internet (ex. les négationnistes, le Dark net)
  • Les individus sont doués de raison et capables de s’autocensurer ; Interdire des opinions, c'est considérer les citoyens comme des enfants

4. La liberté d’expression doit être totale

  • Pour permettre la liberté d’information
  • Pour faire éclore la vérité des opinions
  • Pour laisser les arts et l’humour s’épanouir
  • Pour laisser les individus s’épanouir
  • Pour ne pas dévaloriser une information
Justin (discussioncontributions)

Super ! Il me semble qu'un argument devrait s'insérer dans le 1 : "limiter la liberté d'expression, c'est empêcher les points de vue minoritaires et/ou les minorités de s'exprimer (c'est toujours la pensée dominante qui édicte ce qui est autorisé ou interdit à un moment donné)"