Participe à la lutte contre le changement climatique

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

L’incinération permet de valoriser le potentiel énergétique présent dans les déchets, et donc de limiter d’autant le recours à d’autres ressources d’origine fossiles et importées.

Citations [ modifier ]

« Les questions de la valorisation et de la hiérarchisation vont être renouvelées dès le tournant 2000 avec la montée en puissance des préoccupations en matière de changement climatique. Le secteur des déchets, producteur principalement de méthane et de CO2, estimé responsable de 3% des émissions globales de GES (gaz à effet de serre) (MEDD, 2004), est invité à prendre part à l’effort national de réduction des émissions. [...] La prise en compte des impacts atmosphériques et énergétiques des déchets prend un double sens : [...] « Avec la lutte contre le changement climatique, la récupération et la valorisation de l’énergie issue du traitement des déchets (incinération avec production de chaleur et d’électricité, méthanisation, biogaz de décharge) voient leur intérêt se renforcer. Les déchets font en effet partie de la biomasse et participent donc à la production d’énergies renouvelables. » (ADEME, 2002, p. 6). »

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections [ modifier ]

la combustion génère des gaz qui contribuent à l'effet de serre.

Page détaillée
La combustion génère des gaz qui contribuent à l'effet de serre.
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
La présentation de l'argument est encore à rédiger
Aucun contenu n'a été apporté ou le texte entré correspond à une prise de notes. Et si vous le rédigiez ?
Lorsque qu'on cherche à faire la comptabilité des tonnes de CO2 évitées ou émises, les gains de la production d'une énergie "alternative" sont annulées par les pertes dues aux émissions de CO2 lors de la combustion.
« Ce procédé réduit la taille des déchets en transformant la plus grande partie du carbone « capturé » sous forme solide en forme gazeuse. Ces dégagements gazeux contribuent grandement à la production de gaz à effet de serre sans rendement énergétique intéressant »
L.-C. Etile, Les Amis de la Terre, « 8es Assises Nationales des Déchets », 2007.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent