Limiter la liberté d'expression est antidémocratique

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument POUR dans le débat La liberté d'expression doit-elle être totale ?
.
pouce d'argument Cet argument est un argument CONTRE dans le débat La liberté d'expression doit-elle être limitée ?
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

La liberté d'expression est un pilier de la démocratie

Page détaillée
La liberté d'expression est un pilier de la démocratie
[ Modifier ]
La loi doit garantir la liberté d'expression et non la limiter. Les citoyens doivent être libres de penser et de s'exprimer sans être inquiétés pour leurs opinions. Ainsi, dans une véritable démocratie, l'opinion publique n'est pas être contrôlée et toute personne est libre de mener ses recherches, de s'informer, commenter et critiquer. Un espace public digne de ce nom est fondé sur la liberté de la presse, la comparaison et la libre critique de toutes les opinions. Toute censure nuit au jeu démocratique.
« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »
Comité de rédaction de l'ONU, « Déclaration universelle des droits de l'homme », article 19, 1948.
« Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous ayez le droit de le dire. »
S. G. Tallentyre, The Friends of Voltaire, 1906.
« Dans une libre république, il est permis à chacun de penser ce qu’il veut et de dire ce qu’il pense. »
Spinoza, Traité théologico-politique, chapitre XX.

Elle conditionne l'exercice de nombreux autres droits

Page détaillée
La liberté d'expression conditionne l'exercice de nombreux autres droits
[ Modifier ]
La liberté d'expression est un droit qui permet la création, l'information et la contestation. Elle donne ainsi la liberté de critiquer les religions et l'ordre établi, de manifester, de dessiner des caricatures, etc., mais aussi de faire valoir ses droits. Sans liberté d'expression, il n'est pas possible de dénoncer les abus de pouvoir.
« Soutenons la liberté de la presse, c'est la base de toutes les libertés, c'est par là qu'on s'éclaire mutuellement. »
Voltaire, Œuvres complètes, tome 25.

Limiter la liberté d'expression revient à déléguer le pouvoir à une élite

Page détaillée
Limiter la liberté d'expression revient à déléguer le pouvoir à une élite
[ Modifier ]

Interdire l'expression de certaines opinions suppose qu'un groupe ou une institution s'arroge le pouvoir de décider ce que les autres ont le droit de dire et de savoir. Cela est contradictoire avec le principe d'égalité en raison. En effet, cela revient à considérer, contre les Lumières, que certains citoyens ne sont pas capables de penser par eux-mêmes et risquent les pires dérives. Ainsi, on les infantilise et crée une discrimination de fait entre ceux qui ont accès à toutes les opinions, et ceux qui n'y ont pas accès.

Cette inégalité existait au temps de l'Ancien Régime, lorsque les nobles disposaient des livres interdits par l'Église aux simples sujets. Cette situation se retrouve aujourd'hui avec les interdictions sur le négationnisme, réservant l'accès aux contenus interdits aux chercheurs, aux journalistes et aux autorités de l'État.

Limiter la liberté d'expression est typique des régimes autoritaires

Page détaillée
Limiter la liberté d'expression est typique des régimes autoritaires
[ Modifier ]

Les pays qui limitent le plus la liberté d'expression sont des régimes autoritaires. Ces pays, comme la Chine, la Corée du Nord ou l'Érythrée, font un usage intensif de la surveillance, de la censure et la répression.

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

Toute liberté comporte des limites

Page détaillée
Toute liberté comporte des limites
[ Modifier ]

Une liberté n'est jamais absolue. Pour s'exercer, elle nécessite des cadres. Pour que chacun puisse conduire une voiture, il faut que chacun respecte les feux, la signalisation, les limites de vitesse, etc. La liberté d'expression n'est possible que parce qu'elle est encadrée.

La liberté d'expression doit être limitée par les droits de l'homme

Page détaillée
La liberté d'expression doit être limitée par les droits de l'homme
[ Modifier ]
Notre conception de la liberté d'expression est fondée sur les droits de l'homme, qui comportent des principes universels comme la dignité de la personne, l'égalité entre les hommes et les femmes, le refus des discriminations, etc. De là découlent nécessairement des limites et des interdictions : on ne peut par exemple tenir de propos racistes sans remettre en question l'égalité entre les personnes. Or, les droits de l'homme sont au cœur de la démocratie. Limiter la liberté d'expression au nom des droits de l'homme n'est donc pas antidémocratique.
« La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi. »
Comité de rédaction, « Déclaration des droits de l'homme et du citoyen », article 4, 1789.
« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »
Comité de rédaction, « Déclaration des droits de l'homme et du citoyen », article 11, 1789.
« Il est vrai que dans les démocraties le peuple paraît faire ce qu'il veut ; mais la liberté politique ne consiste point à faire ce que l'on veut. Dans un État, c'est-à-dire dans une société où il y a des lois, la liberté ne peut consister qu'à vouloir faire ce que l'on doit vouloir, et à n'être pas contraint de faire ce que l'on ne doit pas vouloir. Il faut se mettre dans l'esprit ce que c'est que l'indépendance, et ce que c'est que la liberté. La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent ; et si un citoyen pouvait faire ce qu'elles défendent, il n'aurait plus de liberté, parce que les autres auraient tout de même ce pouvoir. »
Montesquieu, De l'esprit des lois, 1748.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débats parents