Les syndicats sont intégrés à l'État par leur participation aux organismes paritaires

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Ces organismes [paritaires] sont des lieux d’intégration des dirigeants syndicaux à la société bourgeoise. Christian Larose, premier vice-président du Conseil économique et social, membre du bureau confédéral de la CGT, était interrogé par le journal Le Monde en 2006 sur son rôle au sein de ce conseil. Il expliquait avoir donné des avis « à Guigou, à Aubry et à Fillon, lequel a d’ailleurs demandé ma légion d’honneur ». Parlant du « plan de cohésion sociale » de Borloo, alors ministre du Travail de Villepin, Larose disait au Monde : « Quand Borloo m’a invité à bouffer au ministère, je lui ai dit que dans son plan, il y avait à boire et à manger et il a rectifié quelques points. Ici [au CES], j’ai le sentiment de faire avancer les choses sur de vrais sujets… ». Voilà l’aboutissement d’années de participation « aux lieux de concertation et de négociation »… »
Lutte ouvrière, « Les syndicats hier et aujourd'hui », Cercle Léon Trotsky, 15/10/2010.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]