Les syndicats et partis de gauche ne sont pas internationalistes

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« Les organisations qui prétendent représenter les travailleurs n'ont pas cette conscience [internationaliste]. Même quand elles affirment lutter contre la dégradation permanente des conditions d'existence des travailleurs, elles mettent en avant des revendications opposées aux intérêts de la classe ouvrière. Les directions syndicales, les partis qui visent l'électorat ouvrier, le PCF ou le Front de Gauche, les altermondialistes de diverses obédiences, font tous du protectionnisme un rempart contre la mondialisation, qu'ils présentent comme un ennemi. Ils se veulent les champions de l'industrie nationale. Ils s'arc-boutent derrière des frontières et des États alors même qu'ils sont dépassés y compris dans le cadre du capitalisme. Sur ce terrain, ces organisations sont devenues réactionnaires. »
Lutte ouvrière, « L’immigration dans l’Europe en crise », Cercle Léon Trotsky, 24/01/2014.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]