Les religions se rejoignent-elles ?

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Sommaire

Pour comprendre le débat

Dans les milieux spiritualistes, il est courant d'entendre dire que les différences religieuses portent sur un aspect "ésotérique", extérieur, mais qu'au fond toutes les grandes traditions se rejoignent.

De même, pour certains penseurs de la philosophie éternelle, les mystiques ont fait la même expérience transcendante, qui souvent a été "traduite" par des dogmes se différenciant et modifiant plus ou moins le message originel - qui est un.

Au contraire, la plupart des théologiens reconnaissent d'emblée les différences entre leurs religions respectives : différences dans les dogmes essentiels et dans les pratiques qui en sont issues. Ces différences ont d'ailleurs eu des effets dévastateurs, suscitant conflits voire guerres de religions.

Par crainte du fanatisme religieux, pensant y remédier, beaucoup de spiritualistes occidentaux et adeptes de la nébuleuse du "New Age" répètent désormais que "toutes les religions se rejoignent". Ce discours est-il vrai, ou est-il une sorte de "religieusement correct" qui implique le confort intellectuel et le refus de confronter les différentes visions du monde ?

Les religions se rejoignent-elles ?
Voir aussi : Religion sur Wikipédia.

Carte des arguments

POUR
CONTRE

Les grandes traditions disent que les religions sont une
Les religions poursuivent la même finalité
Les religions reflètent la même tradition primordiale
Les religions sont fondées sur la même expérience fondamentale
Les religions véhiculent un message identique
Toutes les religions affirment la même vérité

Chaque religion affirme être l'unique Vérité
Il y a une diversité irréductible de l'Ultime
Les expériences spirituelles divergent
Les religions s'opposent sur des questions essentielles
Les religions sont des chemins différents
Les religions sont en conflit historique

Arguments POUR

Toutes les religions affirment la même vérité

Les religions véhiculent un message identique

Les religions poursuivent la même finalité

Les religions sont fondées sur la même expérience fondamentale

Les grandes traditions disent que les religions sont une

Les religions reflètent la même tradition primordiale

[ + Ajouter un argument ]

Arguments CONTRE

Les religions s'opposent sur des questions essentielles

Les religions sont en conflit historique

Les religions sont des chemins différents

Les expériences spirituelles divergent

Religion messianique vs religion mystique

A l'origine des religions monothéistes, on trouve une révélation divine, qui est la rencontre d'un prophète avec le Dieu vivant. A l'origine des religions non-dualistes, on trouve l'expérience mystique du Soi. Ces deux expériences fondatrices diffèrent, et constituent des types religieux très contrastés. On ne peut pas réduire l'une à l'autre.

L'expérience spirituelle n'est pas une

Entre la vision d'André Frossard, qui perçoit Dieu dans une illumination personnelle, et l'abolition du moi des mystiques hindous, il y a discontinuité. L'Ultime rencontré par les différents mystiques n'est pas identique, il ne s'agit pas du dévoilement du même absolu par degré, mais d'expériences qualitativement différentes. Les chrétiens parlent de la "mystique naturelle" pour désigner celle de la rencontre du Soi, et de "mystique surnaturelle" pour qualifier la rencontre avec le Tout Autre - Dieu.

On peut hiérarchiser de façon opposée les expériences spirituelles

Les partisans de l'unité des religions prétendent que la multiplicité des expériences spirituelles se résorbe : il y a une échelle allant des expériences psychiques les plus douteuses aux sommets de la mystique. Si l'on sut cette échelle, les grands mystiques se rejoignent tous et affirment la même philosophie perennis - les divergences d'expériences et de messages ne se situent qu'aux bas niveaux. Mais la difficulté est la suivante : on peut décréter que la plus haute expérience mystique est la rencontre du Dieu-personne (vision du Christ ou du Dieu trinitaire), ou au contraire que la plus haute expérience mystique est l'abolition de toute différence sujet/objet dans l'Un-sans-second des non dualistes. On observe donc l'existence de deux hiérarchies des expériences spirituelles. Phénoménologiquement, il n'y a pas un seul sommet de la vie spirituelle, mais au moins deux sommets divergents, l'un monothéiste, l'autre panthéiste ou non dualiste.

Chaque religion reflète un rapport spécifique à l'Absolu

L'Infini dépasse de toutes parts l'humain. Celui-ci perçoit l'Absolu sous un rapport exclusif. Fritjof Schuon insiste tout au long de son oeuvre sur une sorte d'exclusivité de chaque grande tradition, l'opposition des nombreuses révélations s'avère inévitable.
« La diversité des religions est donnée par la diversité des possibilités que comporte le rapport entre l'homme et Dieu ; ce rapport est à la fois unique et innombrable. [...] Ce qui donne toute sa force au .~.christianisme, c'est la possibilité de principe sur laquelle il se fonde, à savoir que le rapport entre Dieu et l'homme peut prendre une forme sacrificielle, rédemptrice et sacramentelle ; ce qui constitue [...] la limitation de cette religion c'est que cette forme se présente comme seule possible, alors que le rapport entre Dieu et l'homme peut, et par conséquent doit, prendre d'autres formes. »
Frithjof Schuon, Approches du phénomène religieux, Le Courrier du Livre, 1984.

Chaque religion affirme être l'unique Vérité

Il est contradictoire de dire "Je ne suis pas la seule vérité"

Si une religion prétend ne peut être la seule vérité, elle se contredit elle-même. Pourquoi demanderait-elle à des fidèles de la suivre ? Ils pourraient aussi bien suivre n'importe quelle autre religion, ce serait indifférent. On tomberait alors dans un relativisme complet, "tout est identique", ce qui est l'inverse de l'attitude des religions.

Les religions sont exclusives

Le judaïsme pose en premier Commandement : "Tu n'auras pas d'autre dieu devant ma face." Donc il s'agit d'une adoration exclusive, et de considérer comme des idoles les autres dieux. Cette attitude exclusive se retrouve dans le christianisme, qui considère que seul le Christ est la vérité et le chemin du salut. Chaque Révélation en monothéisme est considérée comme l'ultime Vérité et la meilleure formulation du Message de l'Absolu. Les autres sont des erreurs voire des falsifications du message. Ainsi certains musulmans considèrent-ils que juifs et chrétiens ont falsifié leurs Écritures.
Argument détaillé : Les religions sont exclusives.

Il y a une diversité irréductible de l'Ultime

[ + Ajouter un argument ]

Vos commentaires


Ajouter votre commentaire
Wikidébats accueille tous les commentaires. Si vous ne voulez pas être anonyme, enregistrez-vous ou connectez-vous. C’est gratuit.

Pour aller plus loin

Bibliographie

Plutôt POUR

  • Frithjof Schuon, De l'unité transcendante des religions, Editions Sulliver, 2000.
  • Hervé Clerc, Dieu par la face nord, Albin Michel, 2016.
  • Fabrice Midal, A l'écoute du ciel, Albin Michel, 2012.
  • Aldous Huxley, La philosophie éternelle, Seuil, 1977.
  • Robert Charles Zaehner, Inde, Israël, islam : Religions mystiques et révélations prophétiques, Desclée de Brouwer, 1992.
  • Hans Küng, Le christianisme et les religions du monde, Seuil, 1986.

Plutôt CONTRE

  • Valentin Tomberg, Méditations sur les 22 arcanes majeurs du Tarot, Aubier, 1992.
  • Robert Charles Zaehner, Mystique sacrée, mystique profane, Editions du Rocher, 1983.
  • Jean-Pierre Jourdan, Dieu des chrétiens, Dieu des musulmans, Champs Flammarion, 2008.
  • Gérard Israël, La question chrétienne : une pensée juive du christianisme, Payot, 1999.
  • William James, L'expérience religieuse, Exergue.
  • Louis Gardet, Olivier Lacombe, L'expérience du soi, Desclée de Brouwer, 1986.
  • Rémi Brague, Du Dieu des chrétiens et d'un ou deux autres, Champs, 2009.

Ni POUR ni CONTRE

Aucune référence bibliographique ni POUR ni CONTRE n'a été entrée pour le moment.

Sitographie

Plutôt POUR

Aucune référence sitographique POUR n'a été entrée pour le moment.

Ni POUR ni CONTRE

Aucune référence sitographique ni POUR ni CONTRE n'a été entrée pour le moment.

Vidéographie

Plutôt POUR

Aucune référence vidéographique POUR n'a été entrée pour le moment.

Plutôt CONTRE

Aucune référence vidéographique CONTRE n'a été entrée pour le moment.

Ni POUR ni CONTRE

Aucune référence vidéographique ni POUR ni CONTRE n'a été entrée pour le moment.