Les religions s'opposent sur des questions essentielles

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument CONTRE dans le débat Les religions se rejoignent-elles ?
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

La personne du Christ

Page détaillée
Les religions s'opposent sur la personne du Christ
[ Modifier ]

Pour les chrétiens, le Christ est "Fils de Dieu", et Il véhicule le salut. Cette notion de "Fils de Dieu" paraît absurde voire blasphématoire pour les autres monothéismes. On ne peut pas dire que les Religions du Livre s'accordent sur le statut et la nature du Christ.

La question de Dieu

Page détaillée
Les religions s'opposent sur la question de Dieu
[ Modifier ]

Pour les religions monothéistes, il existe un Dieu créateur, alors que les bouddhistes récusent cette notion (ou disent qu'il n'est pas nécessaire d'en parler), et que les hindouistes considèrent qu'au-delà du créateur il existe le Brahman, le Soi, dont chacun est une parcelle. La querelle est donc évidente entre les religions monothéistes, le panthéisme hindou et la vacuité bouddhiste.

La question du sujet

Page détaillée
Les religions s'opposent sur la question du sujet
[ Modifier ]

Pour les monothéistes, il existe bien un "moi", un sujet, une créature, alors que pour les hindouistes cet ego n'est qu'une apparence et au fond l'individu se confond avec le Soi, l'Absolu. Quant aux bouddhistes, ils récusent toute nature substantielle au sujet, qui n'est qu'un agrégat de propriétés et devra se dissoudre dans la vacuité. Ces trois conceptions sont donc opposées et irréconciliables.

La réincarnation

Page détaillée
Les religions s'opposent sur la réincarnation
[ Modifier ]

Pour l'hindouisme, le bouddhisme et chez certains juifs, la réincarnation existe, ce qui n'est pas le cas pour les chrétiens ou les musulmans. La réincarnation permet notamment d'aborder le mystère de l'injustice ("pourquoi certains naissent riches, ou pauvres, infirmes ou en bonne santé ?"). Pour les réincarnationnistes, le malheur et les différences de conditions s'expliquent par des vies précédentes, alors que pour le chrétien par exemple, ces injustices de naissance restent très difficiles à comprendre.

La fin ultime de la création

Page détaillée
Les religions s'opposent sur la fin ultime de la création
[ Modifier ]

Pour les monothéistes, il y aura un Jugement à la fin des temps, qui séparera les bons et les mauvais, jetant les uns dans l'enfer éternel et donnant accès aux autres au paradis éternel. Pour les hindous, l'univers se résorbera dans l'Un sans second, tous les êtres réintégrant le Brahman comme des gouttes d'eau qui retournent à l'océan. Quant au bouddhisme, il suppose que chacun atteindra le nirvana, l'inconditionné. Ces trois conceptions diffèrent largement et semblent difficilement réductibles.

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent