Les pouvoirs législatif, exécutif et législatif sont indépendants en France

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument POUR dans le débat Sommes-nous en démocratie ?
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

Le pouvoir politique est influencé par le pouvoir économique

Page détaillée
Le pouvoir politique est influencé par le pouvoir économique en France
[ Modifier ]
  • hold-up des biens communs au profit des puissances économiques :
    • privatisations diverses (des autoroutes, etc.)
  • Les allers-retours entre cabinets politiques et conseils d'administration économiques (-> conflits d'intérêts et trafic d'influence/lobbying) :
    • la plupart des dirigeants des plus grandes entreprises sont passés par un cabinet ministériel : Jean-Marie Messier, Louis Schweizer, Jacques Calvet, Jean Peyrelevade, Michel Pébereau, etc.
    • Roger Fauroux : PDG de Saint-Gobain puis ministre de l'Industrie de Michel Rocard en 1988, puis directeur de l'ENA, occupant des fauteuils dans divers conseils d'administration (dont Usinor Sacilor)
    • Martine Aubry : directrice générale adjointe du groupe Péchiney, puis ministre du Travail en 1991 avec pour interlocuteur privélégié le président du CNPF Jean Gandois, ancien président de Péchiney
  • liens affinitaires entre monde politique et économique :
    • les « nuits à la Maison Blanche » dans la chambre d'Abraham Lincoln (938 hôtes reçus sous Bill Clinton entre 1992 et 1996)
    • cercles divers
  • milliardaires au pouvoir :
    • Silvio Berlusconi en Italie
    • Sebastián Piñera au Chili
    • 18 millionnaires sur 23 membres du gouvernement de Cameron en 2010
  • prix des campagneste
      • HLM de Paris
      • emplois fictifs du RPR
      • Urba
      • Crédit lyonnais
      • Falcone
      • MNEF électorales
  • pots-de-vins, affaires de corruption :
    • sous la IIIe République :
      • affaire des décorations (1884)
      • scandale de Panama
      • affaire Stavisky
      • scandale du trafic des vins
      • trafic des généraux
      • trafic des piastres
    • sous la IVe République :
      • scandale autour d'André Boutemy, en 1953
    • sous la Ve République :
      • affaire Elf
      • affaire Angolagate
      • HLM de Paris
      • emplois fictifs du RPR
      • Urba
      • Crédit lyonnais
      • Falcone
      • MNEF

La majorité parlementaire est au service des désidératas du président de la république/du chef de l'Etat et la justice est accusée d'être instrumentalisée.

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]


Débat parent