Les grandes traditions disent que les religions sont une

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument POUR dans le débat Les religions se rejoignent-elles ?
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

Le christianisme affirme qu'il y a unité dans la diversité religieuse

Page détaillée
Le christianisme affirme qu'il y a unité dans la diversité religieuse
[ Modifier ]

On lit dans les Évangiles la phrase : "Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon père" (Jean, 14:2). Ce verset est souvent interprété comme : "Il y a beaucoup de religions qui appartiennent toutes à la maison du Père, qui sont sous la protection de Dieu."

Le judaïsme parle d'une hiérarchisation des dieux des nations

Page détaillée
Le judaïsme parle d'une hiérarchisation des dieux des nations
[ Modifier ]
Le judaïsme pose l'existence du Dieu suprême, qui est en rapport direct avec le peuple hébreux, et des "dieux des nations", ayant en charge les autres communautés humaines. Ces dieux des nations sont légitimes et seront jugés à la fin des temps, car ils sont subordonnés à Dieu. On peut donc voir les différentes "nations" et religions comme les expressions de ces "dieux des nations".
« Le Shaaré Ora dit et répète avec insistance que les autres dieux, les èlohim a'hërim, sont les soixante-dix princes célestes que le Saint, béni soit-Il a impartis aux soixante-dix peuples. Ces "autres dieux" sont les subordonnées du Dieu de vérité, Elohim Emeth. Ils ont chacun la charge d'une nation particulière qu'ils nourrissent spirituellement et dont ils sont les juges tout au cours de l'année, et les garants le jour de Rosh Hachana, le Nouvel An. Ce jour-là ces "autres dieux" sont jugés par le Dieu suprême et châtiés au cas où leurs nations, celles dont ils sont les dieux tutélaires et les responsables, auraient commis des fautes ou des injustices. On peut dire que ce sont les responsables célestes de leur peuple ainsi que leurs guides. Leur force, souligne R. Joseph Gikatila, n'est pas une force autonome ; elle leur est concédée par le Dieu de vérité. Israël, en revanche est directement gouverné et jugé par le Saint, béni soit-Il, et il est sa part à lui seul échue. La seule part que le Saint, béni soit-Il gère, le seul peuple qu'Il a en héritage, c'est le peuple d'Israël. »

Le soufisme croit en l'unité des religions

Page détaillée
Le soufisme croit en l'unité des religions
[ Modifier ]

Le soufisme, qui est la branche mystique dans le monde musulman, admet souvent et valorise les diverses religions, vues comme des chemins différents pour atteindre le même but et obéir au même Dieu.

L'hindouisme considère toutes les religions comme une manifestation divine

Page détaillée
L'hindouisme considère toutes les religions comme une manifestation divine
[ Modifier ]
L'hindouisme est connu pour sa tolérance, qui vient de sa tradition et de sa métaphysique. Pour celle-ci, chaque dieu et chaque religion est légitime et sacrée, car elle reflète une expression de l'Absolu. Les diverses religions sont vues comme des approximations positives du Vrai.
« Ceux dont les esprits sont tiraillés par des désirs multiples, dit-il (Krishna), adorent d'autres divinités et accomplissent des rites différents, contraints par leur propre nature. Quelle que soit la forme qu'un homme religieux choisisse d'adorer avec une foi inébranlable, j'affermis sa foi. Ferme dans sa foi, il s'efforce de rendre son dieu favorable, et de ce dieu il obtient les objets de ses désirs, bien que ceux-ci soient en réalité distribués par Moi. »
Robert Charles Zaehner, Inde, Israël, islam, p.230, Desclée de Brouwer.

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

Toutes les religions affirment être la seule vraie

Page détaillée
Toutes les religions affirment être la seule vraie
[ Modifier ]

Les religions disent toutes qu'elles sont dépositaires de la Vérité, et sous-entendent ou affirment clairement que les autres traditions sont fausses.

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent