Les divergences religieuses viennent de la conscience illusoire

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument [ modifier ]

Supposons 3 aveugles qui touchent un éléphant : l'un touche une patte, et dit "C'est un arbre !" ; l'autre touche une oreille et dit "C'est une feuille !" ; le troisième touche le dos et dit "C'est un rocher !". L'Absolu est Un, mais les hommes le perçoivent différemment parce qu'ils sont plongés dans l'illusion. On ne peut pas se fier à l'homme ordinaire pour juger de l'ultime réalité, car cet homme est endormi, ou du moins il perçoit le monde à travers des lunettes déformantes. Il faut se fier aux connaissants, aux sages qui se sont dépouillés de leurs illusions et affirment que, lorsque l'on s'éloigne de l'illusion, on découvre l'unité spirituelle derrière les apparences.

Citations

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections [ modifier ]

Les différents sages n'affirment pas l'unité des religions

Page détaillée
Les différents sages n'affirment pas l'unité des religions
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
Les chrétiens par exemple affirment nettement que seule la foi en Christ permet le salut. Et d'autres prophètes affirment la vérité de leur propre voie, et la fausseté des autres.
« Pour Zoroastre, ainsi que pour tous les prophètes, il n'existe pas de nuances ; les religions ne sont pas, comme pour Krishna, des approximations de la vérité. Elles sont ou vraies (la sienne), ou fausses (toutes les autres). Il n'y a pas de moyen terme. Comment pourrait-il en être autrement ? Car Zoroastre se considère comme le prophète élu par Dieu "depuis le commencement »
Robert Charles Zaehner, Inde, Israël, islam, p.231, Desclée de Brouwer, 1992.

L'argument de la conscience illusoire ignore les voix discordantes

Page détaillée
L'argument de la conscience illusoire ignore les voix discordantes
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
Il suffit de déclarer que seules les personnes qui déclarent l'unité des religions sont les "vrais mystiques", et le tour est joué. On élimine tous les autres témoins de l'Absolu, ou on ignore leurs affirmations discordantes, en prétendant qu'ils ne sont pas d'authentiques sages ou de hauts mystiques. Cette opération permet de supprimer le débat en supprimant d'un coup les sages, les prophètes et les mystiques qui, eux, rejettent cette idée de l'unité derrière l'apparente diversité.

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent