Les bolchéviks réalisent les aspirations des masses dans la première année du régime soviétique

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Le 25 octobre au soir, l’insurrection n’était pas même terminée que se réunissait déjà le congrès des soviets des députés ouvriers et soldats de toute la Russie. Comme le raconte Trotsky, ce n’étaient pas des députés bien habillés, fleurant le parfum à la mode. C’étaient des ouvriers du rang, des soldats en grossier uniforme, des paysans barbus. Et c’est sans doute pour cela qu’ils firent ce qu’aucun gouvernement n’avait encore jamais fait dans l’histoire : ils traduisirent immédiatement en actes les aspirations des opprimés. Aussitôt proclamé, le pouvoir soviétique signa les décrets que les opprimés attendaient depuis huit mois et que le gouvernement s’était toujours refusé à prendre. Il décréta l’armistice, dénonça les buts impérialistes de la guerre, publia les traités secrets et appela les peuples d’Europe à suivre l’exemple des travailleurs russes. Il décréta le partage des terres et encouragea les paysans à se les répartir afin de mettre fin au parasitisme des grands propriétaires terriens. En s’appuyant sur la mobilisation des travailleurs dans les usines et les quartiers populaires, il organisa la production et le ravitaillement pour répondre aux besoins urgents de la population. Il imposa le contrôle ouvrier et expropria la bourgeoisie quand celle-ci ne voulait pas collaborer. Il décréta encore le droit pour les nationalités qui étaient sous la domination de l’empire russe de se libérer et d’être indépendantes si elles le décidaient. Il légalisa le divorce, instaura l’égalité des femmes, et fit tout son possible pour les libérer des tâches domestiques et les associer à tous les niveaux du pouvoir. Aucun autre gouvernement prétendument démocratique n’a réalisé ne serait-ce que la moitié de cela. Pour cela il fallait que surgisse un pouvoir d’un genre nouveau : un pouvoir dirigé par les exploités pour les exploités. »
Lutte ouvrière, « 1917-2017 : la révolution russe », octobre 2017.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent