Les étudiants peuvent contribuer à la formation de cadres révolutionnaires au sein de la classe ouvrière

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

{{#vardefine : Debats-parents-contre |

}}

flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Les étudiants ont un rôle révolutionnaire
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Les étudiants ont la capacité de fournir des études factuelles utiles aux travailleurs et aux organisations ouvrières dans leurs argumentations
Les étudiants peuvent jouer un rôle de contre-propagande au sein de l'université
Les étudiants peuvent contribuer à la formation de cadres révolutionnaires au sein de la classe ouvrière
Aucun pays industrialisé ne peut supporter le blocage prolongé de ses universités
Le mouvement étudiant peut jouer le rôle de détonateur
Le mouvement étudiant peut être un soutien de premier ordre aux luttes anti-impérialistes dans le monde
Les étudiants sont de plus en plus aliénés
Les étudiants manquent d'homogénéité sociale
Les étudiants oscillent généralement entre le réformisme et le gauchisme
Les étudiants n'ont pas la force sociale suffisante pour renverser le capitalisme
Les étudiants ont eu un rôle réactionnaire dans l'histoire
Les étudiants sont des petits-bourgeois
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« Les étudiants ne peuvent, d’eux-mêmes, renverser le capitalisme. Leur force sociale est absolument insuffisante pour ce faire. Mais ils peuvent participer à certaines étapes décisives en contribuant considérablement au réveil d’un prolétariat que les défaites passées et le rôle de la bureaucratie ont en partie plongé dans l’apathie. Ils peuvent contribuer de façon importante à l’accélération de la formation de cadres révolutionnaires au sein de la classe ouvrière. Ils peuvent accélérer la formation d’une organisation révolutionnaire comme l’ont fait les étudiants et les intellectuels de Russie à l’époque de Lénine. Les étudiants peuvent aujourd’hui aider la classe ouvrière à échapper à l’étroitesse de vue et au corporatisme, produits de la fragmentation du travail dont elle est victime, et l’aider à accéder plus rapidement au niveau le plus élevé de la conscience de classe, c’est-à-dire à la conscience de classe politique et révolutionnaire. Ils peuvent élever les luttes ouvrières grâce à leurs connaissances scientifiques, et de même la fraction des jeunes intellectuels qui s’efforcent de suivre une pratique révolutionnaire après avoir quitté l’université. »
Ernest Mandel, Les étudiants, les intellectuels et la lutte des classes, La Brèche, Paris, 1979.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]