Les États communistes ont commis des crimes de guerre

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Les crimes de guerre sont définis à l’article 6b comme « les violations des lois et coutumes de la guerre. Ces violations comprennent, sans y être limitées, l’assassinat, les mauvais traitements ou la déportation pour des travaux forcés, ou pour tout autre but, des populations civiles dans les territoires occupés, l’assassinat ou les mauvais traitements des prisonniers de guerre ou des personnes en mer, l’exécution des otages, le pillage des biens publics ou privés, la destruction sans motif des villes et villages ou la dévastation que ne justifient pas les exigences militaires ». [...] Or, Staline a ordonné ou autorisé de nombreux crimes de guerre ; la liquidation de la quasi-totalité des officiers polonais faits prisonniers en 1939 – dont les 4 500 morts de Katyn ne sont qu’un épisode – en est le plus spectaculaire. Mais d’autres crimes de beaucoup plus grande ampleur sont passés inaperçus, comme l’assassinat ou la mort au Goulag de centaines de milliers de militaires allemands faits prisonniers entre 1943 et 1945 ; à cela s’ajoutent les viols de masse des femmes allemandes par les soldats de l’Armée rouge dans l’Allemagne occupée ; sans parler du pillage systématique de tout l’appareil industriel des pays occupés par l’Armée rouge. Relèvent du même article 6b les résistants organisés combattant le pouvoir communiste à force ouverte, quand ils sont faits prisonniers et fusillés ou déportés : par exemple, les militaires des organisations polonaises de résistance antinazie (POW, AK), les membres des organisations de partisans armés baltes et ukrainiens, les résistants afghans, etc. »
Stéphane Courtois, Le livre noir du communisme, Robert Laffont, Paris, 1997.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]