Le vote électronique est soumis à plus de pression

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument CONTRE dans le débat Faut-il généraliser le vote électronique ?
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

Le vote électronique n'est pas secret

Page détaillée
Le vote électronique n'est pas secret
[ Modifier ]
« En matière de secret, l'absence d'un cadre formel comme le passage dans l'isoloir n'assure pas les conditions garantissant le caractère non-public du vote. L'électeur peut donc voter devant son ordinateur sous le regard et donc sous la pression plus ou moins forte d'un tiers. Dans le cas du « vote par internet », le recours à un tiers paraît presque naturel pour les personnes peu rompues à l'usage des nouvelles technologies, notamment les électeurs les plus âgés. Lors des auditions, il a même été rapporté le cas de fêtes dont l'objet était de réunir, autour d'un moment de convivialité, des électeurs pour voter « par internet ». »
Alain Anziani, Antoine Lefèvre, « Rapport d'information sur le vote électronique », Sénat, 9 avril 2014.
« Même dans l'hypothèse technique la plus sûre, d'autres réflexions majeures relanceront le débat, certains percevant dans le vote par internet une totale régression démocratique : en votant depuis son domicile plutôt que d'un isoloir, le vote demeure-t-il indépendant ? Le récent exemple italien démontre bien que, dans le cadre d'élections aux enjeux majeurs, il restera délicat de fonder entièrement un processus électoral sur le vote à distance. »
Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), « Le vote par internet aux élections politiques, les éléments du débat », 28 mai 2006.

Le votant peut subir la pression de son entourage

Page détaillée
Le votant électronique peut subir la pression de son entourage
[ Modifier ]
« On dit que le vote à distance par Internet ou téléphone est plus propice à la fraude et à la coercition (ou achat de votes). Il y a fraude lorsque quelqu'un vote au nom d'une autre personne sans en avoir eu la permission, tandis que la coercition se produit lorsqu'un électeur subit des pressions d'autres personnes qui le poussent à voter autrement qu'il l'aurait normalement fait. Dans les deux cas, il y a atteinte à l'intégrité du vote, car il importe que chaque vote comptabilisé reflète l'opinion de l'électeur. »
Élections Canada, « Une analyse comparative du vote électronique », 13 juin 2014.

Les votes par Internet peuvent être achetés

Page détaillée
Les votes par Internet peuvent être achetés
[ Modifier ]
« Risque d'achat de votes, car contrairement à l'isoloir, on peut faire la preuve à l'acheteur de son "bon" vote, en votant devant témoin, ou en vendant son mot de passe. Comparé au vote par correspondance, Internet faciliterait l'organisation de telles pratiques. »
Association Ordinateurs de vote, « Pourquoi le vote par Internet est déraisonnable », 26 novembre 2007.

Les votes sur machine à voter peuvent être achetés

Page détaillée
Les votes sur machine à voter peuvent être achetés
[ Modifier ]

Lors d'un vote sur machine à voter un électeur peut filmer son vote de bout en bout en un seul plan séquence, depuis son choix initial jusqu'à la validation finale. Dans un bureau de vote avec des bulletins papier, si un électeur voulait se filmer en continu depuis la mise sous enveloppe du bulletin qu'il a choisi jusqu'au dépôt dans l'urne, constituant ainsi une preuve de son vote qu'il pourrait montrer à un tiers, un membre du bureau de vote l'en empêcherait.

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent