Le voile islamique fait des femmes des objets sexuels

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

{{#vardefine : Debats-parents-contre | La gauche doit-elle défendre le port du voile islamique ?

}}

flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Le voile islamique est la marque concrète de l'oppression des hommes sur les femmes
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Le voile islamique assigne aux femmes le rôle de reproductrices et de mères au foyer
Le voile islamique est le signe visible que les femmes voilées sont la propriété de leur mari
Les hommes ne sont pas soumis à des obligations du même type que le voile islamique
On ne peut pas être féministe et défendre le voile islamique
Les femmes qui refusent de porter le voile islamique sont brimées et opprimées
Le voile islamique prône la honte et la culpabilité des femmes
Le voile islamique fait des femmes des objets sexuels
Le voile n'est qu'un vêtement comme un autre
On peut être féministe et voilée
Des femmes sont voilées et épanouies
Le voile islamique n'est pas plus oppressif que bien d'autres vêtements
Il y a des usages contestataires et émancipateurs du voile islamique
Le voile islamique protège les femmes des pressions exercées par les hommes
Les femmes voilées sont bien assez stigmatisées dans la société française
.
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est une objection à Le voile islamique protège les femmes des pressions exercées par les hommes
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Le voile islamique fait des femmes des objets sexuels
Le voilement exacerbe les regards salaces et insistants
La tranquillité apportée par le voile islamique n'est ni l'égalité, ni l'émancipation
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« Qu’est-ce que cela signifie, voiler les filles ? Cela signifie en faire des objets sexuels : des objets, puisque le voile leur est imposé et que sa matérialité fait désormais partie de leur être, de leur apparence, de leur être social ; et des objets sexuels non seulement parce que la chevelure dérobée est un symbole sexuel et que ce symbole est à double sens (ce que l’on cache, on le montre, l’interdit est l’envers du désir), mais parce que le port du voile met l’enfant ou la jeune adolescente sur le marché du sexe et du mariage, la définit essentiellement par et pour le regard des hommes, par et pour le sexe et le mariage. »
Chahdortt Djavann, Bas les voiles !, Folio, 2003.
« Les femmes voilées en France ou dans d’autres pays démocratiques attirent les regards, attisent les regards. Elles accèdent au statut d’image, au même titre que ces femmes qu’on voit sur la couverture des magazines pour hommes. Être voilée, s’afficher voilée, c’est être constamment et avant tout la femme objet sexuel. Une femme voilée est un objet sur lequel un écriteau invisible se laisse lire : « Interdit de voir. Juste fantasmer. » La femme devient un objet qui, par son existence même, sollicite les fantasmes permanents des hommes. Ces fantasmes qu’on n’ose s’avouer. »
Chahdortt Djavann, Bas les voiles !, Folio, 2003.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]


Débat parent