Le revenu de base permet de rétribuer le travail domestique et le bénévolat

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Citations

Marc de Basquiat

« Il [est] intéressant de citer le décompte INSEE des heures de travail : la majorité, de 42 à 77 milliards d’heures, à comparer à 38 (pour l’année 2010) ne sont pas rémunérées. Le travail domestique, le soin apporté à ses enfants ou parents âgés, l’investissement associatif, autant de contributions sociales fondamentales qui ne donnent aujourd’hui pas lieu à contrepartie monétaire (sauf à garder les enfants des autres après avoir déposé les siens à la crèche subventionnée…). Le travail invisible de Pierre-Yves Gomez traduit particulièrement bien le glissement vers une société de rente, où le revenu est de moins en moins la contrepartie d’un travail effectif. Oui, un revenu de base inconditionnel apporte une réponse pertinente à la variété des contributions sociales utiles de la population. »
Marc de Basquiat, « Comment peut-on défendre un revenu de base ? Réponse à l’OFCE ».

Fondation du revenu de base global

« Beaucoup du travail que les personnes effectuent est non rémunéré, comme élever des enfants, le travail ménager ou le travail bénévole pour des organismes sociaux et personnes dans le besoin. Un revenu de base est une reconnaissance du fait que la plupart des personnes qui n'ont pas un travail officiel payé font néanmoins un travail important. »
Fondation du revenu de base global, « Un revenu de base global ».

Débats connexes

Faut-il instaurer un revenu de base ?