Le revenu de base n'harmonise pas par le bas le revenu des chômeurs et des retraités dans certains modèles de financement

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est une objection dans le débat Faut-il instaurer un revenu de base ?
.
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est une objection à Le revenu de base apporte de meilleures conditions de vie
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Le revenu de base réduit la peur du chômage
Le revenu de base ne stigmatise pas ses bénéficiaires
Le revenu de base apporte plus de liberté
Le revenu de base permet de lutter contre la pauvreté
Le revenu de base apporte plus de temps libre
Un revenu de base améliore la santé
Le revenu de base ne peut tenir ses promesses que s'il est d'un montant suffisant
Le revenu de base favorise la solitude, l'ennui et la dépression
Le revenu de base harmonise par le bas le revenu des chômeurs et des retraités
L'instauration d'un revenu de base risque de dégrader les conditions de travail
et Le revenu de base harmonise par le bas le revenu des chômeurs et des retraités
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Le revenu de base n'harmonise pas par le bas le revenu des chômeurs et des retraités dans certains modèles de financement
Les systèmes d'assurance chômage et de retraite actuels sont injustes et inefficaces
.

Présentation de l'argument

Les modèles de financement proposés par Baptiste Mylondo Baptiste Mylondo, Un revenu pour tous ! Précis d'utopie réaliste, Éditions Utopia, 2010. A télécharger sur : http://www.liege.mpoc.be/livres/Mylondo-Baptiste_Un-revenu-pour-tous_106p.pdf., Jean-Marie Monnier et Carlo Vercellone Jean-Marie Monnier et Carlo Vercellone, « Fondements et faisabilité du revenu social garanti », revue Multitudes n°27, avril 2006. ou le think tank Génération libre Gaspard Koenig, Marc de Basquiat, LIBER, un revenu de liberté pour tous, Génération libre. A télécharger sur : http://www.impotnegatif.com/. ne remettent pas en question le fonctionnement des pensions de chômage et de retraite. De plus, il est tout à fait possible d'avoir un système distribuant un revenu de base cumulable à des pensions complémentaires de retraite, auxquelles les travailleurs auraient cotisé tout au long de leurs années de travail. Les personnes n'ayant pas travaillé et qui donc n'auraient pas cotisé toucheraient même un revenu de base supérieur à la pension minimale que touche cette catégorie de personnes dans le système actuel. De même pour les chômeurs de longue durée, le revenu de base serait toujours supérieur aux différents types de revenus minimums existants, comme le revenu de solidarité active (RSA).

Citations

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent