Le pouvoir addictif du cannabis est assez faible

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« We now know that while estimates vary, marijuana leads to dependence in around 9 to 10% of its adult users. By comparison, cocaine hooks 20% of those who use it. Around 25% of heroin users become addicted. The worst is tobacco, where the number is closer to 30% of smokers. [Même si les estimations peuvent varier, nous savons que la marijuana rend dépendants de 9 à 10% des consommateurs adultes. En comparaison, la cocaïne accroche 20% des utilisateurs. Environ 25% des usagers d'héroïne deviennent toxicomanes. Le pire c'est le tabac, pour lequel le nombre approche 30% des fumeurs] »
Dr. Sanjay Gupta, « Why I changed my mind on weed », CNN, 9/08/2013.

La contradiction entre les chiffres des docteurs Jean Costentin et Sanjay Gupta n'est qu'apparente : seul le second parle réellement de dépendance. Tous les consommateurs réguliers ne sont pas dépendants.

« L’usage de cannabis s’avère le plus souvent transitoire : même en cas de dépendance, deux tiers des usagers arrêtent spontanément leur consommation entre 25 et 30 ans. »
Laqueille, Liot, Faut-il dépénaliser le cannabis ?, p.22, Le Muscadier, 2013.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent