Le parti léniniste est le parti d'une avant-garde autoproclamée

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument POUR dans le débat Lénine est-il le précurseur de Staline ?
.
flèche vers le haut dans un cercle Cet argument est un sous-argument de Lénine est le concepteur d'un parti totalitaire
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Lénine a construit un parti-État
Le parti léniniste est le parti d'une avant-garde autoproclamée
Lénine a instauré un culte du chef
Le parti léniniste est inspiré d'organisations proto-totalitaires
Le parti bolchévik n'avait pas d’enracinement dans la société civile
Lénine a théorisé et réalisé la dictature de la direction bolchévik
Lénine a théorisé et réalisé l'épuration du parti
Le parti bolchévik avait sa milice privée
Tous les partis révolutionnaires russes étaient autoritaires et fortement centralisés avant la Révolution russe
Les pratiques bureaucratiques étaient enracinées dans la société russe
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

« La conclusion générale du Que faire ? est radicale : Lénine y affirme que l’idéologie socialiste, parce qu’elle est « scientifique », ne peut pas émerger du monde ouvrier, mais doit lui être apportée de l’extérieur par les intellectuels révolutionnaires. Il renverse délibérément la conception social-démocrate du parti : ce n’est pas la classe ouvrière qui, au cours de la lutte des classes, crée le parti, mais ce sont les intellectuels révolutionnaires qui, détenteurs de la théorie socialiste, créent le parti ; fort de son idéologie qui pénètre chez les ouvriers révolutionnaires et d’une organisation qui permet de démultiplier la force, c’est le parti qui produit la classe, donc la lutte des classes, et donc l’histoire. En substituant le parti à la classe, Lénine modifie profondément la pensée marxiste. Dans sa dimension messianique et scientiste faisant de la violence un moyen nécessaire et légitime, celle-ci recelait déjà des germes de totalitarisme. Mais avec Lénine on bascule d’une pensée proto-totalitaire à l’invention d’une organisation proto-totalitaire, sorte de contre-société où est expérimenté un mode de domination totale et qui préfigure à la fois le type de société dont rêve Lénine et les moyens d’action qu’il est disposé à employer pour y parvenir. »
Stéphane Courtois, « Guerre et totalitarisme », Perrin, Paris, 2009.

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent