Le livret de travail était une réalité du capitalisme esclavagiste et parasite russe que Lénine souhaite mettre sous le contrôle des Soviets

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Chaque ouvrier a un livret de travail. Ce document ne le dégrade pas, encore qu' aujourd'hui ce soit sans aucun doute, la preuve de l'esclavage salarié capitaliste, l'attestation que le travailleur appartient à tel ou tel parasite. Les Soviets institueront le livret de travail pour les riches, et ensuite progressivement pour toute la population (dans un pays agricole il est vraisemblable que le livret de travail ne sera pas nécessaire pour l'immense majorité des paysans). Le livret de travail cessera d'être le signe qu'on fait partie de la plèble, il cessera d'être l'attribut des classes "inférieures", la preuve de l'esclavage salarié. Il deviendra la preuve que dans la nouvelle société il n'y a plus d"'ouvriers", mais que par contre il n'y a plus personne qui ne soit un travailleur. »
Lénine, Oeuvres de Lénine : tome 26, septembre 1917-février 1918, p.105, Les bocheviks garderont-ils le pouvoir ? 1er octobre 1917, Editions sociales, Paris, 1958.
« Les riches devront recevoir un livret de travail du syndicat des ouvriers ou des employés, le plus proche de leur activité ; ils devront recevoir toutes les semaines où à tout intervalle fixé, de ce syndicat l'attestation qu'ils accomplissent consciencieusement leur travail ; faute de quoi, ils ne pourront pas recevoir leur carte de pain et de produits alimentaires en général. »
Lénine, oeuvres de Lénine, tome 26 septembre 1917-février 1918, p.105, Les bocheviks garderont-ils le pouvoir ? 1er octobre 1917, Editions sociales, Paris, 1958.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent