Le communisme est dangereux

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher
pouce d'argument Cet argument est un argument CONTRE dans le débat Pour ou contre le communisme ?
.

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

[ + Ajouter une citation ]

Sous-arguments

Le communisme est un régime criminel

Page détaillée
Le communisme est un régime criminel
[ Modifier ]
« Un premier bilan global de ces crimes peut être dressé :
  • fusillade de dizaines de milliers d’otages ou de personnes emprisonnées sans jugement et massacre de centaines de milliers d’ouvriers et de paysans révoltés entre 1918 et 1922 ;
  • famine de 1922 provoquant la mort de cinq millions de personnes ;
  • liquidation et déportation des Cosaques du Don en 1920 ;
  • assassinat de dizaines de milliers de personnes dans les camps de concentration entre 1918 et 1930 ;
  • liquidation de près de 690 000 personnes lors de la Grande Purge de 1937-1938 ;
  • déportation de deux millions de koulaks (ou prétendus tels) en 1930-1932 ;
  • destruction par la famine provoquée et non secourue de six millions d’Ukrainiens en 1932-1933 ;
  • déportation de centaines de milliers de Polonais, d’Ukrainiens, de Baltes, de Moldaves et de Bessarabiens en 1939-1941, puis en 1944-1945 ;
  • déportation des Allemands de la Volga en 1941 ;
  • déportation-abandon des Tatars de Crimée en 1943 ;
  • déportation-abandon des Tchétchènes en 1944 ;
  • déportation-abandon des Ingouches en 1944 ;
  • déportation-liquidation des populations urbaines du Cambodge entre 1975 et 1978 ;
  • lente destruction des Tibétains par les Chinois depuis 1950, etc.
On n’en finirait pas d’énumérer les crimes du léninisme et du stalinisme, souvent reproduits quasiment à l’identique par les régimes de Mao Zedong, Kim Il Sung, Pol Pot. »
Stéphane Courtois, Le livre noir du communisme, Robert Laffont, Paris, 1997.

Le communisme est liberticide

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

Le communisme est antidémocratique

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

Le communisme est un régime de terreur

Page détaillée
Le communisme est un régime de terreur
[ Modifier ]

Un régime répressif ; ne règne que par la force

Une révolution est violente
« Les archives et les témoignages abondants montrent que la terreur a été dès l’origine l’une des dimensions fondamentales du communisme moderne. Abandonnons l’idée que telle fusillade d’otages, tel massacre d’ouvriers révoltés, telle hécatombe de paysans morts de faim, n’ont été que des « accidents » conjoncturels, propres à tel pays ou à telle époque. Notre démarche dépasse chaque terrain spécifique et considère la dimension criminelle comme l’une des dimensions propres à l’ensemble du système communiste, durant toute sa période d’existence. »
Stéphane Courtois, Le livre noir du communisme, Robert Laffont, Paris, 1997.

Le communisme est une idéologie totalitaire

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

Le communisme se moque de l'écologie

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

Le communisme se moque de l'art

Page détaillée
Le communisme se moque de l'art
[ Modifier ]
« De quoi allons-nous parler, de quels crimes ? Le communisme en a commis d’innombrables : crimes contre l’esprit d’abord, mais aussi crimes contre la culture universelle et contre les cultures nationales. Staline a fait démolir des centaines d’églises à Moscou ; Ceaucescu a détruit le cœur historique de Bucarest pour y édifier des bâtiments et y tracer des perspectives mégalomaniaques ; Pol Pot a fait démonter pierre par pierre la cathédrale de Phnom Penh et abandonné à la jungle les temples d’Angkor ; pendant la Révolution culturelle maoïste, des trésors inestimables ont été brisés ou brûlés par les Gardes rouges. »
Stéphane Courtois, Le livre noir du communisme, Robert Laffont, Paris, 1997.

Le communisme est une imposture

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

[ + Ajouter un sous-argument ]

Objections

[ + Ajouter une objection ]

Références

[ + Ajouter une référence ]


Débat parent