Le Parti communiste français a très tôt fait le choix du patriotisme économique

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« Il remplaça l'idée fondamentale que l'émancipation du prolétariat ne pouvait être que le résultat du renversement de l'ordre économique et social capitaliste à l'échelle mondiale par une vague notion de solidarité morale entre les opprimés du monde entier, que l'on pouvait ressortir dans les proclamations des jours de fête, sans hésiter à mettre en avant le reste du temps la « grandeur de la nation française » et autres slogans du genre : « produisons français ». En agitant des revendications telle la récente exigence d'un « plan de développement de l'industrie française », le PCF laisse croire qu'il serait possible d'inciter ou de contraindre la bourgeoisie à faire de bons choix, des choix « patriotiques », qui favoriseraient l'emploi et donc la situation matérielle des travailleurs. »
Lutte ouvrière, « L’Europe : ni la cause de la crise du capitalisme, ni un moyen de la surmonter », Cercle Léon Trotsky, 11/04/2014.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]