La vaccination est-elle dangereuse ?

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Sommaire

Pour comprendre le débat

Les vaccins consistent à injecter un virus ou une bactérie dont l’effet pathogène est amoindrie afin de stimuler le système immunitaire.

Plus précisément, le pathogène est introduit avec un adjuvant qui a pour rôle de provoquer la réaction immunitaire innée, ce qui entraîne la réaction immunitaire adaptative. Ainsi, si l’individu rencontre de nouveau le pathogène, la réaction immunitaire adaptative sera plus rapide et plus efficace, empêchant ainsi l’apparition des symptômes.

Il s'agira sur cette page de débattre si l'on est d'accord (donc "pour") avec le fait que la vaccination est dangereuse, ou bien si l'on est contre cette affirmation.

Logo de l'encyclopédie Wikipédia Pour en savoir plus, voir la page Wikipédia : Controverse sur la vaccination

Carte des familles d'arguments

Arguments POUR
Arguments CONTRE
Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Les vaccins sont responsables de maladies graves Pouce rouge tendu vers le basLogo d'argument contre{{{2}}} Les bénéfices sont bien plus importants que les risques
Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} La vaccination a de nombreux effets secondaires Pouce rouge tendu vers le basLogo d'argument contre{{{2}}} La vaccination sauve des vies
Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Les vaccins sont dangereux pour certaines catégories de personnes Pouce rouge tendu vers le basLogo d'argument contre{{{2}}} La vaccination protège ceux qui ne sont pas vaccinés
Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Les effets néfastes ne sont pas réellement pris en compte Pouce rouge tendu vers le basLogo d'argument contre{{{2}}} Les dangers sont véhiculés par des personnes pseudo-scientifiques ou antiscience
Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} La vaccination a des effets psychiques néfastes

Arguments POUR

1. Les vaccins sont responsables de maladies graves

Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Lien entre le ROR et l'autisme[1]

Écrire un résumé de l'argument.

Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Lien entre le vaccin contre l'hépatite B et la sclérose en plaques

Écrire un résumé de l'argument.

Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Lien entre le vaccin contre l'hépatite B et le lupus

Reference Article : GREZARD P. ; CHEFAÏ M. ; PHILIPPOT V.;Lupus érythémateux cutané et aphtose buccale après vaccination contre l'hépatite B chez un enfant âgé de 6 ans Cutaneous lupus erythematosus and buccal aphtosis following hepatitis B vaccination; Annales de dermatologie et de vénéréologie Y. 1996, vol. 123, No. 10, pages 657-659 [bibl. : 17 ref.]

Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Lien entre le vaccin contre la rougeole et la thrombopénie auto-immune

Écrire un résumé de l'argument.

Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Lien entre le vaccin contre la grippe H1N1 et la narcolepsie

Certaines associations entraînent une augmentation d'effet secondaire (narcolepsie plus fréquente par exemple) notamment entre le ASO3 et l'adjuvant A/H1N1 de 2009 pour des enfants entre 4 et 18 ans en Scandinavie et en Angleterre. http://www.bmj.com/content/346/bmj.f794

Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Lien entre les sels d'aluminium et la myofasciite à macrophages

"L’utilisation continue d’adjuvants d’aluminium dans divers vaccins destinés aux enfants comme au public général peut y avoir un rapport significatif. L’aluminium présenté sous cette forme comporte plus particulièrement des risques d’auto immunité, d’inflammation du cerveau à long terme et des complications neurologiques qui lui sont associées et peut donc avoir des conséquences négatives sur l’état de santé général."https://www.researchgate.net/profile/Christopher_Shaw2/publication/268302666_Les_adjuvants_aluminiques_dans_les_vaccins_sont-ils_sans_danger/links/5723c42408aee491cb377b84.pdf

Voir les travaux de Romain Gherardi.

2. La vaccination a de nombreux effets secondaires

"Brain antibodies as well as clinical symptoms have been found in patients vaccinated against those diseases. Other autoimmune illnesses have been associated with vaccinations. Tetanus toxoid, influenza vaccines, polio vaccine, and others, have been related to phenomena ranging from autoantibodies production to full-blown illness (such as rheumatoid arthritis (RA))."

-Journal of autoimmunity, February 2000

Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Les adjuvants provoquent des rougeurs, des irritations et des fièvres

"L’utilisation continue d’adjuvants d’aluminium dans divers vaccins destinés aux enfants comme au public général peut y avoir un rapport significatif. L’aluminium présenté sous cette forme comporte plus particulièrement des risques d’auto immunité, d’inflammation du cerveau à long terme et des complications neurologiques qui lui sont associées et peut donc avoir des conséquences négatives sur l’état de santé général." -Les adjuvants aluminiques dans les vaccins : sont-ils sans danger ?, 2011


Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Les vaccins peuvent déclencher des allergies[3]

Seuls certains vaccins, contre l'hépatite B et ceux contenant des anatoxines, sont les plus susceptibles de provoquer des réactions d'hypersensibilité locales. Les réactions généralisées sont rares et ne se reproduisent généralement pas lors des rappels. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0335745704000814


Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Les vaccins à injection unique augmentent les risques

Écrire un résumé de l'argument.


Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} On ne connaît pas les risques des nouveaux vaccins par manipulations génétiques

Les cas de vaccins par manipulations génétiques des nouveaux vaccins sont dangereuses. Les effets secondaires n’ont pas été réellement évalués.


Objections à l’argument « La vaccination a de nombreux effets secondaires »

Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} Aucune étude scientifique ne prouve que les vaccins délivrés sur le marché ont des effets secondaires[4]

Écrire un résumé de l'objection.


Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} Tous les médicaments ont des effets secondaires

Écrire un résumé de l'objection.


Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} Les risques pathologiques existent aussi pour les maladies infectieuses, et de façon plus importante

Écrire un résumé de l'objection.



3. Les vaccins sont dangereux pour certaines catégories de personnes

Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Les vaccins sont dangereux pour les enfants et les nouveaux-nés

… dans la mesure où leur système immunitaire n’est pas achevé.

  • Les enfants ont besoin des maladies infantiles, elles contribuent à la maturation de leur système immunitaire ;
  • Certaines maladies (rubéole, rougeole) ne sont pas dangereuse pour les enfants, alors qu’elles le sont pour les adultes ;
  • Les maladies infantiles contribuent à l’élaboration du psychisme des enfants.


Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Les vaccins sont dangereux pour les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes immuno-déprimées

Écrire un résumé de l'argument.


Objections à l'argument « Un danger chez certaines catégories de personnes »

Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} Certains vaccins ne sont pas inoculés aux êtres humains mais aux animaux

Un vaccin est nécessaire pour nous éviter de contracter une maladie. Mais certains de ces vaccins ne visent pas les hommes mais les animaux (particulièrement les animaux domestiques) dans le but de prévenir une maladie transmissible aux hommes. Ces vaccins ne sont pas dangereux pour les Hommes car pas inoculés aux Hommes.

Exemple : réduction de la rage chez les animaux après une campagne de vaccination sur les animaux sauvages et donc une propagation extrêmement limitée aux hommes, en 1991, en Belgique.



4. Les effets néfastes ne sont pas réellement pris en compte

Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Par les institutions publiques, qui minimisent les risques

Écrire un résumé de l'argument.

Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Par les laboratoires, qui cherchent à faire du profit

Écrire un résumé de l'argument.

Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} Par les médecins, qui sont empêchés de donner leur point de vue quand ils sont critiques

Écrire un résumé de l'argument.

Objections à l'argument « Les effets ne sont pas réellement pris en compte »

Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} Les effets secondaires sont bien pris en compte et surveillés de manière assidue[5]

Écrire un résumé de l'objection.



5. La vaccination a des effets psychiques néfastes

… qui maintiennent les humains dans une sorte d’état léthargique, et qui est le véritable but de la vaccination.

Objections à l'argument « La vaccination a des effets psychiques néfastes »

Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} Il s'agit d'une théorie complotiste

Écrire un résumé de l'objection.


Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} Les effets psychiques attribués à la vaccination ne sont pas démontrés

Écrire un résumé de l'objection.


Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} Il existe d'autres moyens d'abrutir les peuples

Écrire un résumé de l'objection.


Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} Les vaccins nous protègent de maladies aux effets plus néfastes que les effets secondaires du vaccin lui-même

Écrire un résumé de l'objection.



6. Certains vaccins n'ont pas un taux de couverture suffisant pour être efficaces

Pouce vert tendu vers le hautLogo d'argument pour{{{2}}} La couverture vaccinale de l'hépatite B en France est insuffisante

"En France, des études de grande ampleur portant sur la population générale, ont rapporté un taux de couverture global de 21,7 % et un faible taux de couverture avec trois doses de vaccin chez les nourrissons (19,8 %), les enfants (23,3 %) et les adolescents (46,2 %). Au total, les taux de couverture obtenus sont insuffisants pour obtenir une réduction significative et le contrôle des infections par le virus de l’hépatite B en France. " [1]

Arguments CONTRE

1. Les bénéfices en termes de santé sont bien plus importants que les risques

Pouce rouge tendu vers le basLogo d'argument contre{{{2}}} Peu d'effets indésirables

Il n’y a quasiment pas d’effets secondaires ou indésirables, c’est ce que montrent les études scientifiques. Les très rares effets indésirables sont moindres que les conséquences des maladies.


Pouce rouge tendu vers le basLogo d'argument contre{{{2}}} Les bénéfices sont plus importants

Comme dans toute filière industrielle, il y a parfois des erreurs et un risque dans les procédures de fabrication. Les bénéfices restent plus important que les effets de ces erreurs.


Pouce rouge tendu vers le basLogo d'argument contre{{{2}}} Il faut prendre en compte la balance bénéfice/risque

La balance bénéfice/risque est à prendre en compte pour chaque vaccin. En effet, les effets secondaires qu’entraînent certaines vaccinations sont moins "graves" que les conséquences de la maladie dont nous protège le vaccin (voir le lien dans la sitographie: rougeole-epidemiologie). Il faut néanmoins agir au cas par cas. Il ne faut pas interdire tous les vaccins et donc la vaccination, mais plutôt certains vaccins dont la balance bénéfice/risque penche en faveur du risque (voir le lien dans la sitographie: initiative-citoyene méningiteC). On peut notamment citer le vaccin ROR. http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=21370392

https://ac.els-cdn.com/S0929693X03004093/1-s2.0-S0929693X03004093-main.pdf?_tid=286717b0-9f84-11e7-b052-00000aab0f26&acdnat=1506077742_88bd49e4072f20e184e6eb8bfa254bc7 rapport du vaccin ROR chez le nourrisson qui montre son efficacité mais souligne toutefois un taux de couverture vaccinale insuffisant.


Objections à l'argument « Les bénéfices en termes de santé sont bien plus importants que les risques »

Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} La vaccination est inefficace

Même lorsqu'on est vacciné, il y a encore le risque d'attraper la maladie et de subir ses symptômes.


Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} On n'étudie pas assez les risques

Renvoi vers l'argument "pour" nº4. Même l'OMS dit qu'il n'y a pas assez études sur les risques des adjuvants.


[2]
Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} Les effets indésirables connus sont minimisés

... bien pires que les conséquences des maladies, dont on peut guérir aujourd’hui.

Du fait de :

  • Intérêts de l’industrie pharmaceutique, qui finance des centaines d’études biaisées pour dissimuler les rares études qui affirment le danger des vaccins
  • Conflit d’intérêt entre agences gouvernementales/autorités sanitaires et industrie pharmaceutique
  • Mensonge des organismes officiels


Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} Il existe d’autres méthodes, naturelles et moins dangereuses

Écrire un résumé de l'objection.



2. La vaccination sauve des vies

Pouce rouge tendu vers le basLogo d'argument contre{{{2}}} La vaccination a permis d'éradiquer ou faire reculer des épidémies

Exemple de la variole en France, rougeole aux États-Unis : http://www.who.int/features/factfiles/immunization/fr/. Exemple du Quebec : https://fmoq-legacy.s3.amazonaws.com/fr/Le%20Medecin%20du%20Quebec/Archives/2000%20-%202009/077-081Duval1004.pdf

https://academic.oup.com/ije/article/34/6/1329/707548/A-mathematical-model-to-estimate-global-hepatitis


Pouce rouge tendu vers le basLogo d'argument contre{{{2}}} La vaccination a permis de faire reculer la mortalité et croitre la population


Pouce rouge tendu vers le basLogo d'argument contre{{{2}}} La vaccination permettrait de sauver entre 2 à 3 millions de vies chaque année (selon l'OMS)

Écrire un résumé de l'argument.


Pouce rouge tendu vers le basLogo d'argument contre{{{2}}} Les maladies qui ont disparu (polio, diphtérie, tuberculose, etc.) reviennent à cause d’une baisse de la vaccination

Lorsque la couverture vaccinale n'est pas totale, la maladie n'est pas complètement stoppée et continue à survivre chez des individus atteints et non-vaccinés. Si le taux de vaccination baisse, la maladie reprend rapidement de la vigueur et s'expend dans la population non-vaccinée.

Objections à l'argument « La vaccination sauve des vies »

3. La vaccination protège ceux qui ne sont pas vaccinés

4. Les dangers sont véhiculés par des personnes pseudo-scientifiques ou antiscience

Les anti-vaccins sont des arriérés, des incompétents, des naïfs croyants à des rumeurs et des théories complotistes.

Ceux qui sont anti-vaccins croient dans des fariboles, comme l’homéopathie. Ils renient la science, le progrès, la raison et l’esprit des Lumières. Ce sont des obscurantistes.

Même ceux qui étaient médecins ont été exclus du Conseil de l’ordre dans la plupart des cas.

La preuve du danger des vaccins n’a pas été faite par les anti-vaccins.

Objections à l'argument « Les dangers sont véhiculés par des personnes pseudo-scientifiques ou antiscience »

Main de face en signe d'objectionMain de face, orange, en signe d'objection{{{2}}} Les tenants de la vaccination ont des croyances matérialistes et scientistes

Ils ignorent de nombreux faits qui remettent en cause le matérialisme et le scientisme.



Notes et références

Pour aller plus loin

Livre symbolisant la bibliographieLivre symbolisant la bibliographie{{{2}}} Bibliographie

Plutôt « contre »

  • Philippe Sansonetti, Professeur à l’Institut Pasteur et au Collège de France, Philippe Sansonetti vaccins : pourquoi ils sont indispensables Odile Jacob, janvier 2017
  • F.Denis, V.Abitbol, A.Aufrère, "Evolution of strategy and coverage rates for hepatitis B vaccination in France, a country with low endemicity" Médecine et Maladies Infectieuses, Volume 34, Issue 4, April 2004, Pages 149-158

Plutôt « pour »

  • A. Batista-Duharte et al. / International Immunopharmacology 20 (2014) 170/180
  • http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0929693X09002668
  • Pierre-Jean Arduin, Pourquoi vacciner ? La fin de la vaccination, documentée et argumentée 2016, http://pourquoi-vacciner.fr/
  • Dr E. Ancelet, Pour en finir avec Pasteur
  • Yves Rasir, Revue Néosanté - Belgique
  • Dr Louis De Brouwer, Vaccinations : erreur médicale du siècle...
  • Dr Philippe Decourt, Les vérités indésirables : le cas Pasteur
  • Dr François Choffat, Vaccinations : le droit de choisir
  • Dr Françoise Berthoud, Vivre sans vaccins
  • Dr Françoise Berthoud, La bonne santé des enfants non vaccinés
  • Diagnostics néfastes, Soignez votre enfant par l'homéopathie
  • Pr Henri Joyeux
  • https://ac.els-cdn.com/S0929693X03004093/1-s2.0-S0929693X03004093-main.pdf?_tid=286717b0-9f84-11e7-b052-00000aab0f26&acdnat=1506077742_88bd49e4072f20e184e6eb8bfa254bc7 les vaccins sont efficaces mais parfois le taux de couverture vaccinale n'est pas assez élévé.
  • Dr Marcel Ferru, La faillite du BCG
  • Lucienne FOUCRAS, Le nouveau dossier noir du vaccin contre l'hépatite B
  • Le dossier noir du vaccin contre l'hépatite B
  • Michel Georget – (agrégé de biologie), Vaccinations : les vérités indésirables et L'apport des vaccinations à la Santé Publique (La réalité derrière le mythe)
  • Françoise Joët, Vaccinations - Les lois ; Tétanos - Le mirage de la vaccination (1ère éd.) ; Hépatites - Les vaccins - catastrophe
  • Guylaine Lanctôt, La mafia médicale
  • Me J.P. Joseph, Vaccins : on nous aurait menti ?
  • Dr Jean MERIC, Vaccination, je ne serai plus complice !
  • Dr Alain PERRIER, Vaccins - Abus de conscience
  • Dr Ch. Tal Schaller, Vaccins : un génocide planétaire ?
  • Professeur Peter YODA, Confessions d'un médecin révolté
  • Dr Marc Vercoutère, Vaccin anti-hépatite B : Les coulisses d'un scandale de Sylvie Simon (Auteur) 1997 (https://www.youtube.com/watch? ; https://www.youtube.com/watch?)
  • Frank DeStefano, Robert T Chen, Autism and measles, mumps, and rubella vaccine: no epidemiological evidence for a causal association, The Lancet, Volume 353, Issue 9169, 12 June 1999 : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0140673699012398
  • DrA DessaSadovnick, David WScheifele, School-based hepatitis B vaccination programme and adolescent multiple sclerosis, The Lancet, Volume 355, Issue 9203, 12 February 2000, Pages 549-550 : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0140673699029918
  • Budhiraja, Salil, and Raghuram Akinapelli. "Pharmacovigilance in vaccines." Indian journal of pharmacology 42.2 (2010): 117.

Ni « pour » ni « contre »

  • Romain Gherardi, Toxic Story : deux ou trois vérités embarrassantes sur les adjuvants des vaccins

Chaine ou lien URL symbolisant la webographieLien URL symbolisant la webographie{{{2}}} Sitographie

Plutôt « pour »

Plutôt « contre »

Ni « pour » ni « contre »

Film ou pellicule symbolisant la vidéographieFilm symbolisant la vidéographie{{{2}}} Vidéographie

Plutôt « pour »

Plutôt « contre »

Ni « pour » ni « contre »

Débats connexes