La privatisation d'ADP serait une mauvaise affaire pour l'Etat parce qu'ADP est rentable et rapporte des dividendes à l'Etat

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations [ modifier ]

« ADP est une entreprise publique qui marche bien, qui fait des bénéfices, qui investit. Tous les groupes d’opposition parlementaire étaient d’accord, à gauche mais aussi à droite. Quel est le sens de vendre un bijou de famille pour rembourser moins de 0,2 % de la dette française et financer des start-ups, alors qu’entre 2006 et 2018, l’Etat actionnaire a engrangé 1,32 milliards d’euros de dividendes, 173 millions d’euros rien qu’en 2018 ? Le précédent de la vente autoroutes à Vinci et consorts parle de lui-même. Les autoroutes ont été vendues environ 10 milliards d’euros en dessous de leur prix de marché, et rapportent chaque année 4 à 5 milliards d’euros de dividendes aux actionnaires ! Idem pour l’aéroport de Blagnac, la vente des parts de l’Etat va rapporter aux actionnaires chinois 200 millions d’euros de plus-value, sans compter les centaines de millions d’euros de dividendes accumulées. »
François Ruffin, « Faut-il privatiser les aéroports de Paris (ADP) ? », Le Drenche, 13 juin 2019.

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent