La privatisation d'ADP serait une mauvaise affaire pour l'Etat

De Wikidébats
Aller à : navigation, rechercher

Présentation de l'argument

[ + Ajouter un résumé ]

Citations

[ ± Ajouter ou retirer une citation ]

Sous-arguments [ modifier ]

Parce qu'ADP est rentable et rapporte des dividendes à l'Etat

Page détaillée
La privatisation d'ADP serait une mauvaise affaire pour l'Etat parce qu'ADP est rentable et rapporte des dividendes à l'Etat
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Aucune objection n'a été entrée.
[ modifier ]
« ADP est une entreprise publique qui marche bien, qui fait des bénéfices, qui investit. Tous les groupes d’opposition parlementaire étaient d’accord, à gauche mais aussi à droite. Quel est le sens de vendre un bijou de famille pour rembourser moins de 0,2 % de la dette française et financer des start-ups, alors qu’entre 2006 et 2018, l’Etat actionnaire a engrangé 1,32 milliards d’euros de dividendes, 173 millions d’euros rien qu’en 2018 ? Le précédent de la vente autoroutes à Vinci et consorts parle de lui-même. Les autoroutes ont été vendues environ 10 milliards d’euros en dessous de leur prix de marché, et rapportent chaque année 4 à 5 milliards d’euros de dividendes aux actionnaires ! Idem pour l’aéroport de Blagnac, la vente des parts de l’Etat va rapporter aux actionnaires chinois 200 millions d’euros de plus-value, sans compter les centaines de millions d’euros de dividendes accumulées. »
François Ruffin, « Faut-il privatiser les aéroports de Paris (ADP) ? », Le Drenche, 13 juin 2019.

Parce que la privatisation des autoroutes n'a pas été une bonne affaire pour l'Etat

Page détaillée
La privatisation d'ADP serait une mauvaise affaire pour l'Etat parce que la privatisation des autoroutes n'a pas été une bonne affaire
SOUS-ARGUMENTS OBJECTIONS
Aucun sous-argument n'a été entré. Des leçons des privatisations passées ont été tirées
[ modifier ]
« Le précédent de la vente autoroutes à Vinci et consorts parle de lui-même. Les autoroutes ont été vendues environ 10 milliards d’euros en dessous de leur prix de marché, et rapportent chaque année 4 à 5 milliards d’euros de dividendes aux actionnaires ! »
François Ruffin, « Faut-il privatiser les aéroports de Paris (ADP) ? », Le Drenche, 13/06/2019.

Parce que la concession risque de se prolonger à perpétuité

Aucun résumé ni citation n'a été entré.

[ ± Ajouter ou retirer un sous-argument ]

Objections

[ ± Ajouter ou retirer une objection ]

Références

[ ± Ajouter ou retirer une référence ]

Débat parent